Rue Emile Combes

Rue Émile Combes

Situation

  • La rue Émile Combes commence rue Paul Santy, près de la place du Bachut, elle se termine rue Ludovic Arrachart, face à la cour du lycée Lurçat.

Architecture

  • Elle ouvre entre deux petits immeubles HLM de l’avenue Paul Santy, datés de 1931 et 1932 puis elle passe entre deux alignements de maisons semblables, un étage, à peine séparées les unes des autres dans de petits jardinets.

  • Le croisement avec la rue Xavier Privas, de même que celui avec la rue du Bocage se fait par un rond point entouré de platanes.

  • Après la rue Péricaud, le plan des maisons change un peu, de pointues, elles deviennent plus carrées avec deux petits immeubles de deux étages intercalés.

  • A l’angle de la rue Rochambeau, le coté sud passe le long des immeubles Tony Garnier avec leurs colonnes de fenêtres en avancée. Ils vont par paire, séparés par une allée en terre battue avec des arbres. Leurs murs aveugles sont peints de fresques. La première n°23 est la cité idéale Ivoirienne aux couleurs brunes. Un panneau donne l’emplacement des vingt trois murs et l’explication des symboles de celle-ci. Les immeubles reprennent des deux cotés après la rue Wakatsuki avec le 22, cité idéale Russe, un enchevêtrement de petites maisons, et le 15 qui présente le projet du stade de Lyon.

  • Le boulevard des États Unis forme une large coupure puis les immeubles peints reprennent par le 7, habitations en commun, et le 8, habitations individuelles. Le 9 présente une sorte de villa antique et le 10, une classe de primaire du quartier en 1938. Deux dernières allées entre les immeubles jumeaux permettent aux piétons de rejoindre les rues voisines.

Dédicace

  • Émile Combes est né le 6 septembre 1835 à Roquecourbe, il est mort le 25 mai 1921 à Pons. Il est honoré comme homme d’état. Il a été sénateur, ministre, président du parti radical.

  • Émile Combes était le président du conseil qui a voté la loi de séparation de l’église et de l’état en 1905.

  • Bien avant lui en 1392, Gérard de Combes, connu pour avoir inventé un trépan a été appelé auprès du roi Charles VI, pour tenter de soigner sa folie.

Histoire

  • En 1903 et 1904, on a construit la cité jardin, une quarantaine de maisons individuelles.

  • Les extrémités ont été urbanisées dans les années 1930.

  • En 1941, il y avait un foyer de jeunes travailleuses au 46.

Art et associations

  • Les boulistes ont leur amicale du Bachut.

Commerces et services

  • On y trouve une boulangerie, un vendeur de vin et six professions médicales.

Novembre 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Emile Combes

Rue Emile Combes

La rue Émile Combes commence rue Paul Santy, près de la place du Bachut, elle se termine rue Ludovic Arrachart, face à la cour du lycée Lurçat.

30 autres entrées dans la même catégorie :