Rue Berjon

Rue Berjon

Situation

  • La rue Berjon commence rue Laure Diebold, à coté du pont de chemin de fer, elle se termine rue Marietton, entre les deux vendeurs automobiles Jeep et Volvo.

Architecture

  • Elle passe d’abord entre deux vieux murs d’anciennes usines, les ateliers sont à l’intérieur des terrains.

  • La dernière partie est plus construite avec deux belles maisons carrées à un étage avec de belles ferronneries. Elles sont accolées à des ateliers d’usine. Coté sud, le commissariat de police est dans une barre de béton à un étage. A coté de lui, on peut voir un paquebot peint sur un mur de la rue Marietton. Vers le nord, la vue porte en direction du clocher de l’Annonciation.

  • La partie nord est appelée à se transformer suite à la reprise du terrain des usines pour un projet urbain. En 2017, le vendeur d'automobiles présente une large surface vitrée, puis vient une maison ancienne et de grands murs d'usines en voie de démolition. Puis Greenpolis est ouvert par une allée avant deux bâtiments en longueur qui viennent sur l'alignement.

Dédicace

  • Antoine Berjon est né à Vaise le 17 mai 1754, il est mort à Lyon le 25 octobre 1843.

  • Berjon était peintre, d’abord pour la soierie, puis sur tableau. Ce sont ses fleurs qui sont célèbres, on peut voir un sensationnel bouquet au musée Saint Pierre.

  • Il était aussi professeur à l'école des beaux arts.

Histoire

  • La rue Berjon a été ouverte au milieu du 19e siècle, elle s'est développée autour de l'industrie. La société Visseaux, installée en 1905, devenue lampes Claudes puis SLI a fabriqué des ampoules pendant cent ans jusqu’en 2005. Le site visseaux.org en retrace l'histoire et la collection Visseaux se trouve au musée Ampère de Poleymieux.

  • En 2006, les industries étaient toutes parties. Vers 2012, l'activité a repris sur le site sous le nom de Greenpolis, à nouveau en voie de développement en 2017.

  • Le 18 décembre 1997, Jean Fernandez tira au fusil dans la rue. Il fut enfermé au commissariat où un policier le tua avec le même fusil. Le tireur mort, c’est le policier qui a pris à sa place pour 12 ans de prison.

Art et associations

  • Les sans abris ont leur bric à brac.

Commerces et services

  • La police nationale a un bureau, il y a plusieurs sociétés.

Novembre 2008

Site retraçant l'histoire des ampoules Visseaux

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Berjon

Rue Berjon

La rue Berjon commence rue Laure Diebold, à coté du pont de chemin de fer, elle se termine rue Marietton, entre les deux vendeurs automobiles Jeep et Volvo.

30 autres entrées dans la même catégorie :