Rue Professeur Guérin

Rue du Professeur Guérin

Situation

  • La rue du Professeur Guérin commence à la limite de la rue Pierre Audry et de la rue Michel Berthet, elle va vers l’ouest et se termine rue Sidoine Apollinaire.

  • C’est une voie de circulation au pied de la colline de Saint Just. Coté est, une bretelle permet de rejoindre l’autoroute avec un accès au tunnel de Fourvière vers Perrache et Marseille.

  • Elle dessert la gare des bus de Gorge de Loup. Un pont leur permet de la contourner, un autre les relie à la bretelle de voie rapide qui mène à Tassin.

  • La chaussée est très large avec des terre plein de séparation, deux voies pour les bus, deux pour les voitures.

  • Un escalier permet de monter vers la barre de la Vallonnière qui domine le site.

  • Vers le nord, la vue porte sur la plaine de Vaise et sur les monts d’Or.

Architecture

  • Coté nord, un mur de béton soutient un jardin arboré en pente assez raide. On y a planté une énorme barre. Elle est colorée de rouge et d’orange en courbes pour en atténuer l’aspect massif.

  • Coté sud, quatre abris bus attirent la foule de passagers qui remontent le soir vers l’ouest Lyonnais. Rien d’autre n’est construit de ce coté car la voie de chemin de fer passe en contrebas. Un portillon donne accès à des jardins potagers.

Dédicace

  • Camille Guérin est né à Poitiers le 22 décembre 1872, il est mort à Paris le 9 juin 1961.

  • La rue l’honore pour ses travaux sur les vaccins, notamment le BCG contre la tuberculose qui porte son nom depuis qu’il l’a mis au point en 1921. Cette maladie avait tué son père et sa femme. Il a fait toute sa carrière à l’institut Pasteur, à Lille puis à Paris.

  • Peu de choses semblent le rattacher à Lyon, en revanche, une Camille Guérin fait partie de la compagnie U Gomina qui part régulièrement de la montée de la Grande Cote pour chanter autour d’un orgue de barbarie.

  • La rue peut aussi garder la mémoire de Jean Guérin, chirurgien de l’hôtel Dieu qui publia des traités d’ophtalmologie en 1769 et 1777 et fut celui qui développa les opérations de la cataracte.

  • Avant eux, en 1449, Rolin Guérin a été receveur des tailles et chargé de l'entretien des remparts et des ponts de Lyon.

  • Auparavant, on était chemin vicinal 11 de Vaise à Champvert.

  • C’est l’une des trois rues Guérin de Lyon.

Histoire

  • Des fouilles ont mis à jour des traces d’habitat de l’âge du bronze.

  • Le tracé actuel apparaît sur un plan de 1926, suivi de la construction de la Vallonnière vers 1960 sur le terrain de la propriété Brunet Lecomte coté sud puis de l’aménagement de la gare routière de Gorge de Loup coté nord.

Commerces et services

  • C’est un gros point de départ pour les bus qui fait partie de la gare routière de Gorge de Loup. En descendant, on peut rejoindre les trains et le métro.

Décembre 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Professeur Guérin

Rue Professeur Guérin

  • La rue du Professeur Guérin commence à la limite de la rue Pierre Audry et de la rue Michel Berthet, elle va vers l’ouest et se termine rue Sidoine Apollinaire.

  • C’est une voie de circulation au pied de la colline de Saint Just. Coté est, une bretelle permet de rejoindre l’autoroute avec un accès au tunnel de Fourvière vers Perrache et Marseille.

  • Elle dessert la gare des bus de Gorge de Loup. Un pont leur permet de la contourner, un autre les relie à la bretelle de voie rapide qui mène à Tassin.

30 autres entrées dans la même catégorie :