Rue de l'Université

Rue de l'Université

Situation

  • La rue de l’Université commence quai Claude Bernard, en prolongement du pont de l’Université, elle va vers l’est jusqu’à l’avenue Jean Jaurès, au-delà de laquelle elle continue sous le nom de rue Marc Bloch.

  • Trois voies circulent vers le Rhône, à coté du tramway avant la rue de Marseille.

  • A l’ouest, la vue porte sur la colline de Fourvière et sur les lycées Saint Just et Jean Moulin.

Architecture

  • Le premier tronçon est large et majestueux entre les deux grands flancs de pierre grise couverts d’ardoises aux larges ouvertures des universités. Un second bâtiment similaire à pavillon central blanc occupe le coté sud face à au square Depéret.

  • Elle est encore plus large après la rue Pasteur entre des ateliers à fronton de béton et un énorme immeuble de bureaux carré à deux étages aveugles de garages.

  • Elle fait un léger coude devant le monumental garage Citroën avec ses deux impressionnants piliers qui fait face à une résidence étudiante.

  • Après la rue Béchevelin, elle passe entre deux grilles qui protègent les terrains des écoles avec de longues barres basses.

  • Elle devient une avenue plus traditionnelle après la rue Gryphe et la place du Prado entre deux alignements d’immeubles, haut et compact au nord, jusqu’à sept étages, plus varié au sud avec des ouvertures créées par des ateliers plus bas. On peut remarquer l’ambitieuse ouverture sur escaliers au 41 et les jolies entrées vertes sous colonnades au 49.

Dédicace

  • Les deux principaux bâtiments de l’Université de Lyon encadrent l’entrée de la rue.

  • La partie proche du Rhône a été ouverte sous le nom de rue de la Vitriolerie.

Histoire

  • Sous le règne de Louis XI, l'université qui avait tenté de s'installer à Lyon fut établie à Bourges. Il fallut attendre Napoléon III pour qu’on réussisse à en implanter une qui resta quelques années dans une aile du palais Saint Pierre avant de faire construire des locaux propres ici puis d’essaimer dans toute l’agglomération.

  • Au 19e siècle, une cristallerie était active, les miroiteries Targe ont pris le relais.

  • La rue a pris sa forme première à la fin du 19e siècle avec la construction des bâtiments de l’université au sud, puis de celui du nord au début du 20e.

  • La partie est a été ouverte au début du 20e siècle par des démolitions puis a été élargie.

  • Une partie des constructions datent du tournant du 19e siècle, une autre partie de la fin du 20e.

Art et associations

  • Il y a une œuvre d'art dans l'immense hall Citroën.

Commerces et services

  • C’est le site historique des universités de Lyon, elles se sont réparties entre université Lumière Lyon 2 et Jean Moulin Lyon 3, elles ont des annexes à Villeurbanne la Doua, à Bron Parilly, mais aussi à la Manufacture des tabacs et à Gerland. De nombreux étudiants animent toujours la première partie de la rue. Il y a aussi deux résidences universitaires et AFIJ, insertion professionnelle des jeunes diplômés.

  • Deux garages autos dont l’énorme concession Citroën construit en 1932 et classé monument historique. Citroën est partie, vers 2016, le bâtiment rénové a ouvert pour des écoles et des entreprises.

  • La miroiterie Targe, fondée en 1907 est la plus célèbre de Lyon.

  • Le bijoutier a été meilleur ouvrier de France.

  • Trois professions médicales et le dispensaire d’odontologie des hospices civils de Lyon.

  • Une agence de voyage avec des avions en enseigne.

  • Quatre restaurants, un bar, deux alimentations, trois sociétés.

  • Un hôtel, un antiquaire, un vendeur d’enseignes.

Décembre 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue de l'Université

Rue de l'Université

La rue de l’Université commence quai Claude Bernard, en prolongement du pont de l’Université, elle va vers l’est jusqu’à l’avenue Jean Jaurès, au-delà de laquelle elle continue sous le nom de rue Marc Bloch.

30 autres entrées dans la même catégorie :