Rue Tissot

Rue Tissot

Situation

  • La rue Tissot commence rue de Bourgogne, en léger décalage avec la rue Chinard, elle traverse la rue Marietton et se termine rue du Souvenir, face au 7.

Architecture

  • C’est une rue un peu tortueuse.

  • Elle ouvre par une petite place avec quelques arbres qui sert de parvis au théâtre, un très grand arrondi de béton dont le flanc fait l’entame de la rue, face à l’immeuble carré du n°2 isolé par la rue Diebold.

  • Le théâtre est suivi d’une cour arborée derrière des murs, de la maison des compagnons, à flanc de pierres et à fenêtres arrondies, d’une maison de deux étages à fenêtres bien décorées et au toit d’ardoise, d’une seconde maison à grand étage puis d’un immeuble de quatre étages dont le dernier mansardé répond à la pénultième, puis un entrepôt après le 17.

  • Coté ouest, la longue façade de l’école, en pierres grises avec trois corps plus hauts. Le pavillon central est inscrit groupe scolaire de la Duchère sous un profil de lion couronné dressé sur des palmes académiques qui veille sous une horloge. La maternelle suit, elle est signée Lambert, c’est un joli pavillon couvert de pierre grise plus claire, ouvert par une belle porte de bois et doté d’un chapiteau aux lettres RF. Les écoles sont suivies d’un terrain vague et d’ateliers bas.

  • En 2017 un passage piéton vers la rue du 24 mars avait été ouvert entre l'école et les ateliers.

  • Le croisement avec la rue Marietton est assez joli avec une plaque métallique ronde dans la chaussée qui marque le rond point et par deux maisons d’angles irréguliers.

  • Elle continue en courbe avec deux immeubles du début du 21e siècle à l’ouest, puis une rangée de garages et une grosse maison bourgeoise dans son jardin qui fait l’angle de la rue du Souvenir.

  • Coté est, c’est un alignement irrégulier de maisons anciennes à un étage avec des ateliers entre elles. Au 33, un immeuble neuf a une façade originale, les étages sont couverts de bois, ils dessinent une courbe convexe qui laisse des balcons assez profonds aux extrémités.

Dédicace

  • Camille Auguste Tissot a été maire de Vaise en 1850. Il a donné sa maison pour établir la maison de retraite ouverte sur la rue Nérard.

  • Auparavant, on était rue d’Ecully.

Histoire

  • Le quartier s’est construit au milieu du 19e siècle autour du ruisseau d’Ecully qui coulait par ici.

  • Le ruisseau a été couvert vers 1870. Elle a ainsi eu un destin différent de la majorité des rues, tracée d’abord, puis construite, ici, les habitants ont précédé la rue.

  • Les écoles datées de 1884 et de 1910-1912, puis la salle des fêtes devenue théâtre ont donné son allure à la partie nord.

Art et associations

  • Au 16, l’association bricolage d’or serait à conseiller à mon voisin qui perce martèle et ponce au dessus de ma tête pour tuer son temps de retraite.

  • Les compagnons du devoir exposent quelques belles pièces en vitrine.

  • Le théâtre nouvelle génération est reconnu comme centre dramatique national, il a la particularité de s’adresser à un public enfantin.

Commerces et services

  • Un magasin propose des revêtements et des peintures.

  • Il y a aussi une société de sérigraphie, une d’informatique, une d’électricité un centre médico psychologique et une borne vélo V.

Décembre 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Tissot

Rue Tissot

La rue Tissot commence rue de Bourgogne, en léger décalage avec la rue Chinard, elle traverse la rue Marietton et se termine rue du Souvenir, face au 7.

30 autres entrées dans la même catégorie :