Rue de Gerland

Rue de Gerland

Situation

  • La rue de Gerland commence avenue Berthelot, en s'écartant de l'avenue Jean Jaurès dont elle se sépare après la rue Lagrange. Elle va vers le sud jusqu'à l'avenue Tony Garnier après laquelle un court tronçon se termine sur les portails du port, devant l'usine d'incinération.

Architecture

  • Elle commence sous les ponts de chemin de fer, en acier clouté, aux multiples piliers. Ils sont éclairés en bleu la nuit. Cette partie sert de parking.

  • Le chantier de la halte ferroviaire Jean Macé laisse voir un immense entrepôt sur la butte coté est puis elle longe un mur de pierre face aux entrepôts Richardson, massifs bâtiments de pierre.

  • Après la rue Pierre Semard, le coté ouest commence une grande enfilade d'immeubles construits à la fin du 20e siècle. Coté est, on a rasé un terrain laissant des pans de mur et un pilier obélisque puis une série de grands ateliers et entrepôts, certains ouvrent sur de grandes cours, d'autres autour de passages, certains profonds. En 2017, après l'angle aigu et coupé de Ladapt, ce dont des groupes d'immeubles placés en profondeur autour d'allées. A l'ouest, quelques ateliers s'intercalent encore entre les immeubles ainsi que le gymnase Delessert qui montre un cube de béton. On peut remarquer deux tours de béton brut de huit étages au 40, avec une œuvre d'art perchée sur un poteau.

  • Après la place Jean Jaurès, les habitations occupent les deux cotés avec deux immeubles à peine achevés qui font face à la place coté est, au 59 et 61, deux anciens piliers de pierre ouvrent sur une allée avec de petites maisons neuves en alignement. Certains immeubles sont déjà anciens de même que des maisons anciennes de un étage.

  • Les habitations continuent sur le coté ouest après la rue Pré Gaudry, des immeubles individualisés, les locaux professionnels reprennent à l'est par une maison et un entrepôt peint d'un trompe l'oeuil avec des chats et des lettres magasins généraux, son flanc laisse apparaître de belles pierres, une zone industrielle s'étend derrière, puis il y a des alignements de maisons anciennes.

  • Au 99, c'est une zone commerciale bâtie autour d'une profonde allée, les locaux de un étage sont tenus par des armatures en métal bleu. Le 109 s'enfonce aussi loin autour d'une allée.

  • Le croisement avec la rue Raclet est fait d'immeubles plus anciens, d'une maison et d'un petit square avec des arbres fleuris et des jeux d'enfants, ensuite, on longe les immenses locaux de la CIAPEM.

  • Il y a un nouvel alignement d'immeubles après la rue Jean Vallier puis deux flancs de barres et une tour de treize étages appuyée sur un pilier de béton après l'avenue Debourg.

  • Après la rue Challemel Lacour, un ensemble de béton largement vitré fait face à la cité jardin de Gerland. Quatre petits immeubles aux façades creusées donnent sur la rue, ils sont chacun décorés par deux visages en relief au dessus du toit. Une grande plaque avec un lion de profil indique la date de leur construction, 1924.

  • Au 186, le château de Gerland se cache dans son domaine au fond d'une longue allée, puis un bel immeuble fraîchement achevé avec des bandes blanches et colorées vient jusqu'à l'angle avec la rue Baldassini avant un dernier alignement d'immeubles plus anciens adossés à Lip qui se termine en une cascade de pointes sur un jardin. Coté est, les locaux professionnels plus petits et plus récents avec de larges surfaces vitrés se succèdent jusqu'à l'avenue Tony Garnier.

  • De l'autre coté, la vue porte sur la grande cheminée et le bloc de béton aux multiples tuyaux de l'usine d'incinération.

Dédicace

  • Cette rue porte le nom de son quartier.

  • Elle a donné son nom à une importante entreprise de travaux publics, Gerland Routes. Des revêtements de sols plastique ont aussi connu leur heure de gloire dans les années 1960 comme le Gerflex et le Gerflor tirés du nom de Gerland.

Histoire

  • Le 134 rue de Gerland était une ferme au 18e siècle.

  • En 1866, il y avait deux fabriques de goudron.

  • Cette zone est restée rurale jusque vers 1900, le quartier a alors constitué la zone industrielle de Lyon, le bâtiment des magasins généraux est daté de 1880.

  • Le dispensaire la Mouche Gerland s'est installé au 168 en 1929. Il apportait un appui aux familles pauvres du quartier. Les religieuses ont pris des photos pour montrer leur action lors de l'exposition catholique de 1936. L'ENS en a tiré un livre Baraques.

  • Dans les années 1960, l’industrie a commencé à se retirer dans les banlieues alors que la ville avançait.

  • A partir de 1990, l’impulsion des logements à commencé à se faire plus forte au détriment de l’industrie. Néanmoins l’activité économique reste vive.

  • Une double plaque a été posée au 97 par la mairie du septième et l'amicale des retraités de Olida en mémoire de 48 personnes mortes dans le bombardement du 26 mai 1944.

  • En 2015, un grand terrain a été démoli au 75 à l'angle de la rue Croix Barret pour un projet immobilier.

Art et associations

  • Le château de Gerland appartient au département, il sert de siège à différents comités du Rhône, de natation, hockey sur gazon, lutte et rugby à treize.

  • Une association 2004 et une de handicapés s'y trouvent aussi.

  • Le Rock 7 est un club de danse.

Commerces et services

  • Une trentaine de bâtiments sont consacrés à une activité professionnelle, industrielle ou commerciale, les plus importants sont ceux de la CIAPEM. On y fabriquait des lave linge Brandt et autres jusque vers 2002. En 2017, les locaux sont en démolition.

  • Le 17, le 75 à 85 et le 99 sont des cours et des allées servant de zone industrielle ou commerciale. Il y a une dizaine d'autres sociétés et six artisans répartis ailleurs, deux agences d'intérim les approvisionnent en main d'œuvre. Ces activités occupent presque tout le coté est de la rue.

  • On y trouve aussi dix restaurants dont la griotte, huit bars, cinq snacks, trois boulangeries, trois charcuteries.

  • Un vendeur de lits, quatre coiffeurs, un tabac, un pressing, deux banques, deux assurances, deux professions médicales, un club de sports et un local de la direction de la propreté.

    Février 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue de Gerland

Rue de Gerland

La rue de Gerland commence avenue Berthelot, en s'écartant de l'avenue Jean Jaurès dont elle se sépare après la rue Lagrange. Elle va vers le sud jusqu'à l'avenue Tony Garnier après laquelle un court tronçon se termine sur les portails du port, devant l'usine d'incinération.

30 autres entrées dans la même catégorie :