Rue Jean Zay

 

Rue Jean Zay




Situation


  • La rue Jean Zay est la plus au sud des rues de la plaine de Gorge de Loup. Elle double la rue Loucheur par le sud. Les immeubles de la partie nord ont leur adresse rue Loucheur.

  • A l'ouest, la chaussée fait une boucle qui unit la rue Loucheur à la rue Jean Zay qui continue vers l'est jusqu'à la rue de la Fraternelle qui part à angle droit vers le nord. Les piétons peuvent rejoindre la rue Berthet en passant à coté de la salle et du terrain de sport et la gare de Gorge de Loup en montant des escaliers.

  • Vers l'est, on marche en vue des jardins ouvriers sur la colline de Loyasse.


Architecture


  • Coté nord, il y une barre en retrait d'un parking, puis une enfilade d'immeubles blancs tous semblables, ils sont chacun séparés par des petites cours qui ressortent rue Loucheur.

  • Le sud est en grande partie occupé par le groupe scolaire, il est fait d'une très longue barre sans étages et d'un grand bâtiment bleu fait de trois courtes tours reliées par deux horizontales. Entre les deux, il y a une petite tour de la résidence de personnes âgées. Dans l'angle ouest, la résidence Gorge de Loup est composée de trois tours de dix étages dont deux sont placées en retrait dans un grand terrain derrière l'école.


Dédicace


  • Jean Zay est honoré comme ancien ministre assassiné sous l'occupation allemande. Jean Zay est né le 6 août 1904 à Orléans, il est mort le 20 juin 1944 à Molles.

  • Il a travaillé comme journaliste et avocat, mais surtout comme homme politique, député du parti radical, il a été ministre de l'instruction et des beaux arts de 1936 à 1939. Il a imposé la scolarité obligatoire jusqu'à quatorze ans et proposé la mise en place de l'ENA, des CROUS et du festival de Cannes qui allaient n'être effectifs qu'après la guerre.

  • Pendant la guerre il a tenté de rejoindre un gouvernement provisoire à Casablanca mais a été incarcéré à Riom jusqu'à ce qu'il soit enlevé par la milice pour l'assassiner.

  • Il a peu à voir avec Lyon et c'est plus l'école que la rue qui doit lui être dédiée. En revanche, c'est le tribunal de Lyon qui a condamné à mort son assassin.


Histoire


  • C'est la construction de l'école qui a motivé l'ouverture de la rue au sud des HLM de la rue Loucheur construits vers 1950.


Art et associations


  • Au 15, l'association cycliste organise les quatre grands prix annuels courus dans Lyon.

  • Un clos bouliste occupe le fond de la rue.


Commerces et services


  • Le groupe scolaire et la résidence de personnes âgées s'appellent aussi Jean Zay.



Février 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Jean Zay

Rue Jean Zay

La rue Jean Zay est la plus au sud des rues de la plaine de Gorge de Loup. Elle double la rue Loucheur par le sud. Les immeubles de la partie nord ont leur adresse rue Loucheur.

30 autres entrées dans la même catégorie :