Rue Trouilhet

Rue Léo et Maurice Trouilhet

Situation

  • La rue Trouilhet commence rue Villon, face au 34, elle va vers l'est plate et droite jusqu'à la rue Antoine Lumière. C'est la première au sud de l'avenue des frères Lumière

  • Une allée continue en face et passe sous un double porche pour arriver en face de la société SEB qui a racheté Calor.

Architecture

  • Elle commence entre deux immeubles assez importants de quatre étages puis passe entre deux alignements de maisons anciennes, de un ou deux étages avec des ateliers bas coté nord.

  • La maison du 12, se remarque par sa porte rustique et son revêtement de pierres. A coté, l'école Victor est dans une maison ancienne puis viennent deux immeubles de sept étages.

  • Elle ressort de la rue Saint Maurice et passe au flanc de l'église construite en retrait, on en longe le flanc avec une croix devant le monument aux morts de Monplaisir. L'église semble faite en deux parties, un chevet massif de pierres grises, bien ramassé, un devant blanchi avec un étroit clocher carré. Le jardin Biot a été aménagé derrière. Un grand bâtiment beige occupe le coté nord, il est étonnant par ses ouvertures avec deux portes surmontées de deux grands arcs et ses deux pignons à gargouilles au dessus.

  • La rue se termine entre deux alignements d'immeubles modernes aux pans largement coupés sur la rue Antoine Lumière.

Dédicace

  • Léo Trouilhet est né en 1881, il est mort en 1969. Maurice Trouilhet est né en 1906, il est mort en 1977.

  • Léo Trouilhet est honoré pour avoir fondé les usines Calor, rue Antoine Lumière, dans le prolongement de sa rue. Calor fait désormais partie du groupe SEB, toujours actif. Sa grande réussite a été l'invention du fer à repasser électrique à l'origine du développement de Calor. En 1986, l'usine a été remplacée par un siège social et un centre de recherche. En 2010, l'innovation continue avec une semelle de fer autonettoyante.

  • Maurice Trouilhet a succédé à son oncle en 1959 à la tête de Calor, puis associé à Léo en 1989 pour l'hommage de la rue.

  • Encore avant, on était chemin Saint Gilbert.

Histoire

  • La rue a été tracée au milieu du 19e siècle avec ses trois voisines du sud. Comme elle était la plus proche de la grande rue, les constructions y ont été plus précoces.

  • Une plaque a été posée sur l'école maternelle avec l'indication, salle d'asile fondée par la libéralité de Pierre Antoine Four, né le 19 septembre 1800, décédé le 8 février 1872.

  • Un monument placé devant l'église honore les noms des quelque trois cent enfants de Monplaisir morts à la guerre entre 1914 et 1918. Au verso on peut voir une femme au glaive combattant et les lettres CAECUM BELLUM

Commerces et services

  • L'école Saint Maurice et la maternelle Paul Émile Victor.

  • Deux garages auto.

  • Une entreprise de sérigraphie et une d'ennoblissement textile.

Février 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Trouilhet

Rue Trouilhet

La rue Trouilhet commence rue Villon, face au 34, elle va vers l'est plate et droite jusqu'à la rue Antoine Lumière. C'est la première au sud de l'avenue des frères Lumière

30 autres entrées dans la même catégorie :