Rue Félissent

 

Rue Félissent




Situation


  • La rue Félissent est une courte liaison entre la rue de Marseille et la rue Béchevelin.


Architecture


  • Coté nord, c'est un alignement de façades, un grand immeuble de la fin du 19e siècle avec une belle porte bleue, l'atelier de béton de l'armée du salut, un petit immeuble de trois étages aux pas de portes défigurés par des rideaux de garages et un second en retrait d'un petit atelier.

  • Tout le coté sud est occupé par le flanc de pierre de l'église avec ses roses et ses petites grilles qui masquent les vitraux. Elle est ouverte par une grande porte au dessus d'un perron de pierre.


Dédicace


  • La rue Félissent lui a été attribuée en remplacement d'une autre (toute la partie est de la rue Montesquieu)car il avait contribué à aménager le quartier.

  • En 1828, Félissent était directeur de la condition des soies. En 1833, il avait mis au point une technique visant à éliminer les effets des conditions atmosphériques sur l'humidité de la soie mais c'est la technique de Talabot qui a été retenue permettant une humidité contrôlée.

  • Félissent s'est évadé des caves de l'hôtel de ville en compagnie de quatorze autres condamnés à morts suite au siège de 1793.

  • Une maison Félissent existait au chevet de la cathédrale, elle a été démolie après 1911.


Histoire


  • C'est la construction de l'église Saint André qui lui a donné naissance vers 1860.


Art et associations


  • L'espace Saint André se trouve sous l'église.

  • L'armée du salut y a des locaux sous le nom d'arche de Noé.


Commerces et services


  • Le bar à l'angle de la rue de Marseille bénéficie d'une terrasse à proximité de l'arrêt du tramway.



Mars 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Félissent

Rue Félissent

La rue Félissent est une courte liaison entre la rue de Marseille et la rue Béchevelin.

30 autres entrées dans la même catégorie :