Nouvelles entrées

  • Les Subsistances
    Les Subsistances

    Les Subsistances se trouvent sur le quai Saint Vincent en bord de Saône.

  • Cheval de Bronze
    Cheval de Bronze

    Il occupe le centre le la place Bellecour et dans une certaine mesure le...

  • Palais Saint Jean
    Palais Saint Jean

    Le palais Saint Jean se trouve à l'angle du quai Romain Rolland et de...

  • Musées Gadagne
    Musées Gadagne

    Le musée Gadagne se trouve dans le Vieux Lyon, à la jonction de la rue...

  • Musée d'art contemporain
    Musée d'art contemporain

    Le musée d'art contemporain se trouve dans la cité internationale, la...

Déjà vus

Rue Bâtonnier Jacquier

Rue du Bâtonnier Jacquier

Situation

  • La rue Jacquier commence face au 31 rue du Béguin. Une allée continue vers le nord au milieu des terrains de sports vers une sortie de l'école Veyet. Dans les années 2010 on y a ouvert la rue Kergomard. Elle se termine sur un vaste carrefour au croisement de la rue Garibaldi et de la rue du Repos.

Architecture

  • Un premier tronçon passe entre une longue barre de six étages et un grand square.

  • Après la rue Domer, la seconde partie est encore moins construite, les deux immeubles lui présentent un angle garni de balcons. Ils sont entourés de jardins, de parkings avec une station essence sur le coté est. Les larges trottoirs bénéficient d'une rangée d'arbres.

Dédicace

  • Charles Jacquier est né à la Clayette le 11 juillet 1845, il est mort à Lyon le 23 janvier 1928, 1926 d'après la plaque.

  • Il a été doyen de la faculté catholique de droit en 1906, avocat à Lyon, principal défenseur des causes catholiques.

  • On peut voir son portrait dans la salle des pas perdus du palais de justice.

  • Ravier du Magny lui a consacré un livre, Charles Jacquier, l'éloquence faite homme.

  • Il ne faut pas la confondre avec la rue Félix Jacquier aux Brotteaux.

  • Il y a eu des éditions Jacquier à Lyon, en 1949, elles ont publié le premier volume de la série San Antonio, par Kill Him, pseudonyme de Frédéric Dard.

  • Louis Jacquier a été l'un des sept pompiers morts le 4 janvier 1966 lors de l'explosion de la raffinerie de Feyzin.

Histoire

  • La rue a été ouverte au début du 20e siècle, elle était prévue pour être le prolongement de la rue Duguesclin.

  • C'est la seconde partie du siècle qui lui a donné son allure, d'abord la partie nord, puis la partie sud, une vingtaine d'années après.

Commerces et services

  • Le square est équipé de jeux d'enfants.

  • La station essence est complétée par une aire de lavage et une alimentation.

Avril 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Bâtonnier Jacquier

Rue Bâtonnier Jacquier

La rue Jacquier commence face au 31 rue du Béguin.

Elle se termine sur un vaste carrefour au croisement de la rue Garibaldi et de la rue du Repos.

30 autres entrées dans la même catégorie :