Rue du Brigadier Voituret

Rue du Brigadier Voituret

 


 

Situation

  • La rue Brigadier Voituret est coupée en deux par le groupe scolaire Jean Macé.

  • Un premier tronçon va de la rue Domer, face au bout de la rue Père Chevrier, jusqu'à la rue Marc Bloch. La seconde partie est plus longue, elle commence rue Chevreul et se termine avenue Berthelot en absorbant la rue Roy.

  • Les voitures circulent vers le sud.

Architecture

  • Le premier tronçon suit le flanc d'un atelier de béton ??mile Maurin qui fait face à trois grands immeubles carrés du 1 au 5, le dernier est signé Emmanuel Payen, 1933, 1934.

  • On voit son tracé continuer entre les deux grands étages de pierre grise de l'école Jean Macé avec son horloge. Une galerie de bois la relie à un nouveau bâtiment de béton à un étage, une grille en interdit l'accès. Il faut le contourner pour arriver à la seconde partie.

  • Elle reprend entre deux flancs de la rue Chevreul avec une rangée de garages à l'est et un square à l'ouest.

  • Après la rue Jaboulay, le coté ouest est occupé par le gros immeuble de France Télécom. En face, les deux immeubles se distinguent par leurs portes de fer vitré, le premier fait deux étages, le second est plus important avec six. Les angles sont coupés sur la rue Parmentier avec une belle porte de bois à l'ouest.

  • La maison des jeunes occupe le petit triangle formé par la rue Roy face à un flanc d'immeuble, l'arrivée sur l'avenue Berthelot forme un grand triangle dans le prolongement de la rue Roy, aménagé avec des bancs et des arbres. L'immeuble coté Est est décoré avec des chapiteaux de fenêtres, il a été construit par l'avenir du prolétariat.

Dédicace

  • Ernest Antoine Voituret est né à Lyon en 1890.

  • Le brigadier Voituret faisait partie du deuxième dragon quand il trouva la mort au combat le 29 août 1914. Il est cité au tableau d'honneur de la guerre de 1914 à 1918. Ses dernières paroles l'ont rendu célèbre, Vive la France, je meurs pour elle, je suis content.

  • Le deuxième dragon de Voituret était basé à la Part Dieu, il a quitté Lyon le premier août 1914 et a combattu en Lorraine.

Histoire

  • Au 19e siècle, on était dans l'emprise du fort du Colombier.

  • La rue a été ouverte au début du 20e siècle.

  • C'est le milieu du 20e siècle qui lui a donné l'essentiel de son allure.

Commerces et services

  • On y trouve la société Paperbox, une boutique pour bébés, un garage avec des voitures Porsche en vitrine, le central téléphonique et un vendeur de pizzas.

    Avril 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue du Brigadier Voituret

Rue du Brigadier Voituret

La rue Brigadier Voituret est coupée en deux par le groupe scolaire Jean Macé.

30 autres entrées dans la même catégorie :