Rue Bataille

 

Rue Bataille

Situation

  • La rue Bataille commence rue Marius Berliet, face à l'école de Combe Blanche. Elle va vers l'est jusqu'à la rue Ranvier, en face, un petit escalier grimpe le talus et permet d'arriver rue Laennec.

  • Les voitures circulent vers l'ouest.

Architecture

  • C'est une longue rue, un peu tortueuse à la fin, sa largeur n'est pas régulière car les constructions ne sont pas très serrées.

  • Le coté nord commence par un long alignement d'immeubles à balcons de cinq étages avec une ouverture en retrait sur porche du 9 au 17, ils sont suivis par deux barres d'immeubles perpendiculaires, puis de grands ateliers gravés des lettres établissements Montabert. Ils font face à une station d'essence, une barre d'entreprises, un petit immeuble et un terrain en construction.

  • Après le boulevard Jean XXIII, une résidence dresse ses tours de neuf étages en retrait dans un jardin arboré, coté sud, ce sont des barres, d'activité ou d'habitation.

  • Après la rue Maryse Bastié, le coté nord a un nouvel alignement d'immeubles dont le 89 avec sa grande porte arrondie. Au sud, ils viennent en légère diagonale, la résidence les Bruyères se distinguant par un corps central en biais sur les parties principales couvertes de bois clair. Le parking de la clinique Mermoz laisse un espace libre après la rue Auriol.

  • Après la rue Nieuport, il y a quelques maisons puis deux usines, Datafirst couverte de métal fait un arrondi sur la rue Pinton avec un arrondi en face qui se prolonge en barre jusqu'à la grande façade du carré Bataille, en biais devant un large jardin face à la rue Krüger, Gefran au sud en béton avec des formes carrées. La résidence Bataille a des immeubles sur plusieurs plans dont un curieux double bloc de béton, l'équation, aux ouvertures minuscules et à l'avancée sur porte.

  • Après la rue Blanchet, elle passe entre de petites maisons, certaines en alignement, d'autres dans leurs jardins.

  • Elle oblique au rond point avec la rue Nicolas, les maisons font face aux deux blocs de bétons de l'école Herriot, bas pour la maternelle, quatre étages avec des décrochements pour la primaire, imposante, décoré par un profil de femme au dessus des noms des morts de la guerre.

  • Le croisement avec la rue Seignemartin et le boulevard Paré fait une interruption, elle reprend avec les bâtiments à bandes rouges de ALLP au nord, deux maisons, un terrain de foot et un immeuble lui font face au sud. Elle se termine en légère montée avec des maisons individuelles au nord, des garages, une maison et une résidence neuve au sud.

Dédicace

  • Jean Marie Bataille est né en 1838, il est mort en 1912, il a été conseiller municipal et adjoint au maire ainsi que chevalier de la légion d'honneur.

  • On peut voit son buste au nouveau cimetière de la Guillotière.

Histoire

  • La rue Bataille remonte à l'ancien régime, elle allait du Bachut au hameau de Saint Alban.

  • Durant le 19e siècle, elle n'était qu'un chemin vicinal, dans la campagne entre la Croix Morlon à Saint Alban.

  • Ce chemin est devenue une rue en 1913.

  • L'urbanisation a encore un peu tardé comme en témoigne le n°1 daté de 1935.

  • Le groupe scolaire Edouard Herriot porte la plaque aux morts du quartier de la faculté pendant la guerre de 40. On y a ajouté une seconde plaque pour honorer trois morts en Indochine.

Art et associations

  • On peut jouer au football sur un grand terrain de pelouse synthétique.

Commerces et services

  • Il y a beaucoup d'activités, les stores Frezet depuis 1967, ALLP, Gefran, Datafirst et France Télecom occupent chacun un immeuble, le parc Bataille et le carré Bataille en regroupent d'autres et il y en a encore une dizaine disséminées. La ville de Lyon y a des services techniques.

  • La RPA Laennec accueille les anciens depuis 1967, les Bruyères semblent plus récents.

  • Le groupe scolaire Herriot forme les enfants, Lamache apprend la technique aux plus grands.

  • Il y a aussi un snack, une alimentation, une assurance, un garage auto, une station de lavage et d'essence et quatre professions médicales.

    Avril 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Bataille

Rue Bataille

La rue Bataille commence rue Marius Berliet, face à l'école de Combe Blanche. Elle va vers l'est jusqu'à la rue Ranvier, en face, un petit escalier grimpe le talus et permet d'arriver rue Laennec.

30 autres entrées dans la même catégorie :