Rue des Docteurs Cordier

Rue des Docteurs Cordier





Situation


  • La rue des Docteurs Cordier débute grande rue de Saint Rambert, après le 31 et monte vers l'ouest. Elle se termine avec Lyon pour entrer dans Saint Cyr où elle se prolonge jusqu'au croisement des Ormes.

  • Elle forme un petit voyage à elle seule qu'on peut continuer car la partie sur Saint Cyr est très jolie entre de beaux murs de pierres qui unissent des maisons ouvertes par quelques beaux porches. Le croisement des Ormes forme une belle petite place sur la D21, route de Lyon à Saint Cyr qui mène au mont Cindre avec la route de Saint Romain, D89 qui part en biais vers le nord.

  • Les bus 2 et 76 y passent, les voitures y circulent vers la grande rue après le chemin de fer, vers l'ouest entre la rue Berlioz et la rue Fayolle, dans les deux sens ailleurs.

Architecture


  • A l'angle de la grande rue, le buste de Malibran trône sur une colonne au dessus d'une petite fontaine au dauphin.

  • Elle commence en pente douce, étroite et tortueuse, entre des maisons anciennes et simples, quatre au sud, deux au nord puis entre des murs de jardins. Au 8, un porche ouvre sur une grande maison autour d'une cour. On peut y voir deux niches avec une sainte vierge et peut être un saint Joseph.

  • Elle fait un angle au nord en contournant l'aile de cette maison avec une gloriette au bout du mur, puis un second à l'ouest en franchissant l'arche de pierre de la voie de chemin de fer qui passe en contrebas.

  • La partie suivante est plus large, elle monte en diagonale sur la colline, orientée à l'ouest avec la grande barre de l'impasse de la Mouchonne dans le creux, et un groupe d'immeuble qui domine au sud sur la colline. Après la rue Simondan, le coté nord domine cette rue, le coté sud est au pied d'un grand mur de soutènement d'où émergent des immeubles bruns. Il ménage la place à un beau bouquet d'hortensias. L'escalier du chemin de Montpellas permet de monter à ces immeubles, un autre descend vers la rue Simondan.

  • Coté nord, un chemin descend, sinueux, dessert la grosse maison de quatre étages du 32 avec des belles ouvertures bleues. L'impasse se divise en deux, la bretelle extérieure passe au bord d'installations agricoles, le long d'un mur de pisé et dessert une grande maison de un étage toute en longueur. La seconde bretelle arrive à la cour d'un petit hameau avec des maisons anciennes et récentes ainsi qu'une grande que l'on voit dominer depuis la rue.

  • Avant le replat, on arrive à une belle tour carrée avec un second étage plus petit surmonté de deux girouettes.

  • L'angle formé par la rue Le Laboureur laisse la place à un petit domaine au 40 fait d'une grande maison avec un angelot musicien et une belle tour ronde. La vue porte au nord sur le mont Cindre, à l'est sur Caluire.

  • Sur le replat, le coté sud appartient à la rue Berlioz, ce sont des grands immeubles dans un vaste domaine derrière un mur de béton. Au nord, l'unité est donné par un mur de pierres dorées d'où dépassent des arbres. Il est largement ouvert par l'atelier du garage et sur deux impasses qui donnent sur des maisons neuves en lotissement.

  • Elle se sépare de la rue Berlioz par une petite place triangulaire qui sert d'aire de retournement au terminus du bus 2.

  • Elle passe en section étroite entre deux rangées de maisons anciennes, en longueur, réunies par leurs murs.

  • Elle fait un croisement triangulaire avec les rues Chalinel et Fayolle puis monte en pente douce avec des petits groupes d'immeubles du coté nord et une butte verdoyante au sud. Il n'y a plus de trottoir avant la place Bariod, mais un petit cheminement sur une butte avec deux bancs.

  • Elle sort de Lyon entre deux murs de pierres, d'abord sur le coté sud, puis à l'angle de la rue Debussy sur le coté nord.


Dédicace


  • La rue honore deux médecins, Jacques Cordier, né en 1846, mort en 1910 et Victor Cordier, né en 1886, mort en 1944. Victor a été professeur à la faculté de médecine et a fait partie des pionniers de l'aviation. En 1912, Victor Cordier a été nommé conseiller municipal de Saint Rambert.

  • La délibération du conseil municipal de 1953 ne parle pas de Jacques mais de Sylvain Cordier.


Histoire


  • Un panneau donne l'historique de la fontaine du triomphe qui coulait dans un bassin qu'on disait remonter aux romains.

  • L'arrivée du chemin de fer au milieu du 19e siècle a détruit les sources qui l'alimentaient et la fontaine dût être remplacée par une pompe sur laquelle on avait placé un buste du docteur Malibran. L'historique parle d'un buste en bronze, celui qui s'y trouve est en pierre, ce qui laisse présumer une fin guerrière au précédent.

  • Le village y avait perdu une source et gagné une gare, elle a fonctionné un peu plus haut jusqu'à la fin des années 1960 avant d'être démolie vers 1990.

  • Le cheminement est donc très ancien, l'aménagement a été fait en plusieurs étapes. Des habitations de centre bourg à proximité de la grande rue depuis le moyen âge, des habitations de village anciennes aussi sur le plateau et au bout de la rue sur la commune de Saint Cyr.

  • Le tracé a été changé pour le passage du chemin de fer.

  • Dans la seconde moitié du 20e siècle, les terrains laissés libres ont été remplis par les immeubles, d'abord en haut de la rue, puis à la jonction avec la rue Hector Berlioz ce qui a occasionné un nouvel aménagement de tracé.

Art et associations


  • La maison des associations et le centre social de Saint Rambert les réunissent.

  • On peut jouer au basket au handball et rouler sur les installations du terrain de l'impasse.


Commerces et services


  • On y trouve un garage auto, une maçonnerie et une maison du Rhône.

  • Au 32, la ferme vend des fruits et légumes.

    Avril 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue des Docteurs Cordier

Rue des Docteurs Cordier

La rue des Docteurs Cordier débute grande rue de Saint Rambert, après le 31 et monte vers l'ouest. Elle se termine avec Lyon pour entrer dans Saint Cyr où elle se prolonge jusqu'au croisement des Ormes.

30 autres entrées dans la même catégorie :