Rue Hugues Guérin

Rue Hugues Guérin

Situation

  • La rue Hugues Guérin commence avenue Paul Santy, en prolongement de la rue de la Moselle. Elle part vers le sud jusqu'à l'avenue Viviani, face à la rue Clos Saunier de Vénissieux.

  • Au 11, un passage piéton a été ménagé pour rejoindre l'impasse Pitiot.

Architecture

  • Elle commence entre des maisons individuelles assez importantes. Coté est, elles sont trois avec trois immeubles dont les deux derniers sont des barres à balcons. Le 19 est daté de 1970, signé Bidot et Rochas. Coté ouest, elles sont suivies par le jardin, puis l'église de l'Assomption, une grande maison avec son clocher de béton à coté et une entrée originale peinte en blanc pour souligner la statue de la vierge. Elle est suivie par la maison et le mur de l'école avec sa peinture bleu vif.

  • Au 8, le jardin d'Exupéry est une belle résidence en U. Elle est neuve, deux étages sur rue, trois au fond autour d'une piscine avec une entrée sous abri couvert de tuiles.

  • La rue continue entre des maisons individuelles, seules les dernières viennent sur l'alignement, ce sont les murets des autres qui le suivent. Certaines sont en léger retrait de jardinets, d'autres plus loin, certaines en second plan. Les deux artisans disposent d'un atelier à coté de leur maison. Celle du 30 a une jolie galerie boisée encadrée de fer rouge.

Dédicace

  • Hugues Guérin reste inconnu, contrairement à Louis et Camille qui ont aussi leur rue à Lyon. En fait Hugues Louis Guérin, né le 27 août 1764 à Saint Chamond, mort à Lyon le 7 décembre 1847 semble être le père de Louis Guérin. Il a dirigé la maison veuve Guérin soierie et banque de 1785 à 1847, rue Pizay, rue Serlin et rue Puits Gaillot. Il a été aussi conseiller municipal et administrateur des hospices civils.

  • En 1460, François Garin ou Guérin a écrit la complainte d’un marchand de Lyon, l’un des rares témoignages de la vie de cette époque. Son texte fut l’un des premiers imprimés à Lyon en 1480.

Histoire

  • On trouve mention de cette rue en 1905 aux archives municipales de Lyon, elle a été construite du nord vers le sud jusqu'au milieu du siècle pour être complètement urbanisée puis des immeubles sont venus entre les maisons vers 1970.

  • En 1907, lors de la fondation de la paroisse de l'Assomption, il y avait environ trois mille cinq cent personnes sur son territoire.

Art et associations

  • L'Assomption réunit une église, une paroisse et une école.

Commerces et services

  • Ce sont deux entreprises, de stores et de métallerie.

Juin 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Hugues Guérin

Rue Hugues Guérin

  • La rue Hugues Guérin commence avenue Paul Santy, en prolongement de la rue de la Moselle. Elle part vers le sud jusqu'à l'avenue Viviani, face à la rue Clos Saunier de Vénissieux.

  • Au 11, un passage piéton a été ménagé pour rejoindre l'impasse Pitiot.

30 autres entrées dans la même catégorie :