Rue Berty Albrecht

Rue Berty Albrecht

Situation

  • La rue Berty Albrecht commence rue Professeur Tavernier, elle se termine avenue Viviani.

  • Une large allée permet de poursuivre et de rejoindre le boulevard des États Unis. De même, on peut cheminer entre les barres en direction des rues voisines.

Architecture

  • C'est une rue curieuse, seules deux petites barres et un bloc gris semblent lui appartenir, les autres immeubles, d'immenses barres hautes d'une dizaine d'étages ne montrent que leurs flancs. Elles font partie des groupes de l'avenue Viviani et de la rue Tavernier.

  • Elle se termine entre deux jardins, celui de l'église Saint Jean Apôtre, une structure de béton d'où dépasse une flèche oblique et celui plus grand de l'école, faite de plusieurs barres de béton dans un jardin arboré.

Dédicace

  • Alexis Carrel est né à Sainte Foy les Lyon le 28 juin 1873. Il est mort à Paris le 5 novembre 1944.

  • Le chirurgien Alexis Carrel a mis au point des méthodes de suture qui ont fait progresser les techniques de transplantation toujours familières aux chirurgiens lyonnais comme en témoignent les greffes de la main faites récemment en première mondiale. Il a mis au point un cœur artificiel.

  • Alexis Carrel a aussi cultivé des cellules de poulets hors de l'organisme qui lui ont survécu et ont participé à l'avancée des recherches contre le cancer dont Lyon abrite toujours un centre international.

  • Alexis Carrel a été prix Nobel de médecine en 1912 pour ses travaux sur la circulation sanguine effectués auprès de l'institut Rockefeller. Pendant la guerre de 1914, il a mis au point une technique de traitement des brulures dite de Carrel Dakin.

  • Il a aussi étudié les parties mystérieuses de l'humanité après avoir été témoin d'un miracle à Lourdes et il a écrit L'homme, cet inconnu. Ses sympathies avec l'eugénisme et sa carrière aux Etats Unis lui ont valu de perdre la dédicace de la faculté de médecine et certains proposent de lui retirer le nom de la rue. Le 24 janvier 2006, le conseil d'arrondissement a décidé d'enlever le nom d'Alexis Carrel pour délit d'eugénisme.

  • Pour avoir choisi une héroïne de guerre au détriment d'un médecin, on peut avoir peur que nos conseillers nous poussent bientôt vers la prochaine afin de pouvoir créer plein de nouveaux noms à mettre sur les plaques de l'arrondissement.

  • Wikipédia a un intéressant article retraçant la carrière de Carrel et mettant en évidence que c'est surtout le fait d'avoir été cité par un politicien d'extrême droite qui lui vaut son actuelle opprobre.

  • La rue s'appelle donc désormais Berty Albrecht. Berty Albrecht est honorée comme résistante, fondatrice du mouvement Combat.

  • Bertie Wild est née à Marseille le 15 février 1893, elle s'est pendue à la prison de Fresnes le 31 mai 1943. Elle a été militante féministe dans le journal le problème sexuel. Elle est arrivée à Lyon en 1941 pour travailler au ministère de la production industrielle et du travail sur les problèmes du chômage féminin. Avec Henri Frenay elle a œuvré dans le Mouvement de Libération Nationale qui allait aboutir au mouvement Combat. Elle a été nommée compagnon de la libération, c'est de leur site mis en lien que viennent les informations ci dessus. Elle avait son bureau de résistance 87 quai Pierre Scize.

Histoire

  • La rue a été ouverte dans les années 1960, elle a conservé son allure depuis.

Art et associations

  • L'église est dédiée à Saint Jean Apôtre.

  • Il y a un accès au gymnase Viviani.

Commerces et services

  • Le groupe scolaire Alain Fournier.

  • Le bibliobus y a un arrêt.

Juin 2009

Article de l'ordre de la liberation sur Berty Albrecht

Article de Wikipedia sur Alexis Carrel

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Berty Albrecht

Rue Berty Albrecht

La rue Berty Albrecht commence rue Professeur Tavernier, elle se termine avenue Viviani.

30 autres entrées dans la même catégorie :