Grande rue de Vaise

Grande Rue de Vaise





Situation


  • La Grande rue de Vaise relie la place Valmy à la place Port Mouton.

  • Elle commence entre la rue des Tanneurs et la rue Marietton, elle se termine à l'angle de la rue Saint Pierre avec les maisons du quai Arloing en prolongement.

  • Les bus 5, 31 et 44 y passent, la circulation des voitures est limitée grâce à une chaussée étroite.


Architecture


  • La Grande Rue de Vaise passe entre deux alignements bien homogènes de façades du 18 et 19e siècle de deux à cinq étages.

  • Elles sont simples, seuls trois balcons en dépassent dont deux à l'angle de la place Valmy et un au 36 au dessus d'une belle porte.

  • Les fenêtres sont assez harmonieuses, on peut y remarquer quelques ferronneries aux appuis de fenêtres et aux abats jours.

  • Les croisements offrent quelques pans coupés dont celui de l'angle de la place Valmy,avec une entrée tenu par un pilier en belle pierre à fossile.

  • La plupart des façades ont été bien entretenues ou rénovées, il reste la grande devanture de la banque qui défigure le 35.

  • Il faut lever l'œil pour remarquer le petit personnage dans sa niche au 29.


Dédicace


  • La grande rue de Vaise porte le nom du quartier.

  • Il serait une déformation de vezola et vezia qui désigneraient un tuyau d'écoulement d'eau bien adapté pour le quartier de Lyon le mieux drainé par des petits cours d'eau.

  • Le chemin de Vaise, fréquenté par les voleurs a inspiré une expression, mon vélo est passé par Vaise, pour dire qu'il a été volé.

  • Il existait une curieuse coutume liée au maire de Vaise. Pendant une partie de rami ou de tarots, celui qui posait le 9 de pique disait voici le maire de Vaise, sur de porter poisse à l'adversaire. Je tiens l'histoire d'une lectrice qui n'en connaît pas l'origine, donc si quelqu'un la connaît et a envie d'en faire profiter...


Histoire


  • La grande rue a été tracée à la fin du 18e siècle.

  • En 1789, il n’y avait encore que 400 feux à Vaise qui connut ensuite une expansion foudroyante.

  • Sous l'ancien régime, les femmes publiques avaient le droit de travailler uniquement à Vaise. Le roi des Ribauds était chargé de ramasser les vagabonds en ville après l'angélus. Quand il pouvait prendre une femme publique, il avait le droit de la promener dans le cloître Saint Jean pour amuser le passant.

  • Plusieurs cortèges royaux passèrent par la Grande rue.

  • En 1793, la commune de Vaise avait refusé son rattachement à celle de Lyon.

  • En 1832 et 1833, Claude Bernard a travaillé ici à la pharmacie du 19, rue Royal. Il habitait au dessus.


Art et associations


  • La librairie au bonheur des ogres.


Commerces et services


  • C'est une rue commerçante, tous les pas de porte sont occupés avec des commerces variés, marchands de jouets, de photos, de tissus, deux ateliers de couture, trois pressings, deux de vaisselle, de sacs, de téléphones, de décoration.

  • Deux restaurants, un snack, un bar, une boulangerie, deux pâtisseries.

  • Deux artisans, un fleuriste, trois agences immobilières.

  • Onze magasins de vêtements, deux de chaussures, cinq coiffeurs, une parfumerie, trois instituts de beauté, un tabac, une bijouterie.

  • Quatre banques, une location de scooters, trois sociétés.

  • Deux pharmaciens et quatre opticiens.

  • Le boulanger a quelques photos anciennes dans sa boutique.

    Juillet 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Grande rue de Vaise

Grande rue de Vaise

La Grande rue de Vaise relie la place Valmy à la place Port Mouton.

30 autres entrées dans la même catégorie :