Rue de la Claire

Rue de la Claire

Situation

  • La rue de la Claire commence quai de la Gare d'eau, entre la rue de Saint Cyr et le quai Jayr, elle se termine rue Laure Diebold, avant le pont de chemin de fer.

  • Les voitures circulent depuis la rue de Bourgogne vers la rue Diebold et la place de Paris et du quai vers la place de Paris.

  • Des deux cotés, le regard porte sur de la verdure, celle de la balme de Caluire à l'est, celle d'Ecully à l'ouest.

Architecture

  • Elle commence entre deux façades de verre brun, celle de l'ouest est isolée, celle de l'est s'appuie sur un immeuble de béton puis sur une maison à un étage.

  • Après la rue de Saint Cyr, elle reprend par deux maisons anciennes, la 8 a un balcon saillant, la 11 en angle coupé a des ouvertures arquées. Ce tronçon se prolonge entre deux beaux alignements de façades, trois à cinq étages, certaines du 19e siècle, d'autres de ce début de 21e. La maison de retraite a gardé son mur de pierres, on y a rajouté un étage sous une casquette métallique. On peut remarquer trois portails, celui du 14 avec sa croix, celui du 18 avec son encadrement de pierres, celui du 19, plus grand ouvrant sur une cour avec des ateliers.

  • Elle continue entre deux immeubles neufs après la rue Transversale, celui de l'ouest est assez sinistre avec ses rideaux de tissus, celui de l'est est en voie d'achèvement. L'alignement se poursuit jusqu'à la place de Paris entre des immeubles plus anciens de trois à quatre étages.

  • Après la place, elle reprend sous l'immense clocher carré de l'Annonciation avec ses plaques cuivrées luisant au dessus de l'horloge qui en font un repère pour tout le quartier. Le corps de l'église montre un gros carré aussi couvert de pierres. L'église, construite en 1957 par Paul Émile Koch est distinguée au patrimoine du 20e siècle. Elle fait face au jardinet du café de la Claire appuyé sur un dernier alignement de façades anciennes, deux à quatre étages. Un buste de vierge à l'enfant protège le portail du 44. Après l'église, on aperçoit une cour d'école derrière la façade du 43 et 45 avec sa croix sur la porte. Deux petits immeubles puis un atelier automobile finissent l'alignement jusqu'à la rue de Bourgogne. A l'ouest, la jonction avec la rue du 24 mars 1852 est aménagé avec deux bancs et des arbres.

  • La dernière partie est moins construite, à l'ouest, elle longe la butte du chemin de fer, à l'est, un flanc d'immeuble ancien au 59 avant un atelier automobile qui ouvre sur une impasse avec deux petites maisons à un étage qu'un mur de pierres sépare du garage de la Claire, dans une cour avec l'atelier peint avec des voitures, un chapy à charpente de bois et une belle maison à deux étages qui fait l'angle avec la rue Diebold.

Dédicace

  • Cette rue garde la mémoire de la maison de la Claire dont le constructeur au 16e siècle s’appelait Clarissimo Cionacci dit Monsieur Le Clair.

  • En 1812 on pouvait encore lire l'inscription Ubique Clara sur le portail de la grande maison. Les travaux de la gare de Vaise lui ont été fatals vers 1860. La fontaine, qui était classée monument historique a été remontée dans la propriété Laporte à Ecully.

  • Cette maison était célèbre, Henri IV qui y fut reçu le le 21 août et le 4 septembre 1595 fit l'éloge de son jardin qui allait jusqu'à la Saône.

Histoire

  • C’est la maison de la Claire qui fut le siège des événements qui ont marqué la rue.

  • Le chef des insurgés de Lyon, Précy après avoir été défait en 1793 dans Lyon y tenta une résistance.

  • En 1814, les 800 hommes de l’armée de Augereau réussirent à stopper un temps les Autrichiens venus prendre Lyon.

  • La rue de la Claire a été tracée vers le milieu du 19e siècle, elle englobait la rue Berjon. La construction du chemin de fer quelques années après a séparé les deux rues et a imposé le coude après la rue de Bourgogne.

  • Le dimanche de pâques 2005, Fatima Marsane a jeté son enfant de 18 mois par sa fenêtre.

Art et associations

  • Au 14, la providence de Sainte Élisabeth gère aussi un foyer.

  • L'église est dédiée à l'Annonciation. Cette église en remplace une première qui se trouvait dans l'enceinte des sœurs de Sainte Élisabeth.

Commerces et services

  • Ils sont surtout concentrés près de la place de Paris.

  • Les deux immeubles autour du quai de la gare d'eau abritent des bureaux, les quatre garages automobiles sont regroupés après la rue de Bourgogne.

  • On y trouve un laboratoire de traitement photographique, un vendeur de matériel médical deux professions médicales, une maison de retraite, trois sociétés.

  • Un institut de beauté, un marchand de chaussures, un de journaux, une auto école, une bijouterie, trois restaurants, un bar, un tondeur de chiens, une banque, une alimentation, un vendeur de vin avec quelques bière anglaises, un pressing, un astrologue, une serrurerie.

Août 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue de la Claire

Rue de la Claire

La rue de la Claire commence quai de la Gare d'eau, entre la rue de Saint Cyr et le quai Jayr, elle se termine rue Laure Diebold, avant le pont de chemin de fer.

30 autres entrées dans la même catégorie :