Rue Jean Sarrazin

Rue Jean Sarrazin





Situation


  • La rue Jean Sarrazin commence avenue Paul Santy, après le gymnase Bonnet, elle se termine avenue de Pressensé, à la limite de Lyon, en décalage avec la rue Louise Michel de Vénissieux.


Architecture


  • C'est une grande rue rectiligne, le trottoir est passe sous une rangée de pins, le coté ouest entasse les voitures perpendiculaires sur la première partie. Elle fait un petit coude vers l'est après la rue Wakatsuki.

  • Les trois longs bâtiments du parc d'activités occupent la première section à l'ouest face à la résidence Jolivot à la grande entrée brune puis à la caisse des écoles en retrait derrière sa grille.

  • Après les rues du Bocage et de la Concorde, elle passe entre deux rangées de maisons individuelles en retrait de leurs jardinets. Les quatre du coté ouest sont des maisons doubles construites sur le même plan.

  • Après la rue Rochambeau, le coté nord suit la cité des ??tats Unis jusqu'à la rue Arrachart. Le premier mur aveugle est peint dans le style égyptien, un second à l'angle de la rue Wakatsuki présente le projets des habitations en commun, un troisième après le boulevard des ??tats Unis présente un haut fourneau. Les immeubles montrent leurs flancs, ils sont par paire avec une allée arborée entre eux, certains montrent leurs fenêtres caractéristiques en avancée oblique.

  • Le coté sud passe d'abord deux maisons individuelles dans leurs jardins, puis au dos de l'église Saint Jacques, devant sa cour et son jardin. Il y a encore les deux grosses maisons de béton des services sociaux après le boulevard, leur jardin fait face à la place Caille.

  • Elle se rétrécit après la rue Arrachart devant le parking de la barre de neuf étages du 79 face à la barre plus grande de la Combe Blanche qui présente son flanc.

  • Après la rue Denis, le square des Combattants et le terrain de sport au bout duquel se trouve le gymnase Paillou isole le flanc d'une immense barre de onze étage dont le retour sur la rue Pressensé occupe le fond derrière le gymnase et ses deux bacs qui attendent la flamme olympique. Au sud, elle longe deux barres de quatre et six étages avant l'immeuble Rialto qui forme un arrondi de balcons sur la rue de Pressensé.


Dédicace


  • Jean Sarrazin est né à Prapic dans les Hautes Alpes le 6 octobre 1833 il est mort à Lyon en 1914.

  • Il a vécu pour écrire des poèmes, mais c'est la vente des olives qui lui fit gagner sa vie. Il récitait ses poèmes devant les grandes brasseries lyonnaises, à Bellecour, aux Brotteaux et à la brasserie Georges.

  • La page Wikipédia mise en lien montre son portrait et dresse la liste de ses publications.

  • Il ne faut pas oublier le prénom car la rue Gabriel Sarrazin honore un autre poète.


Histoire


  • La partie proche de l'avenue Paul Santy a été ouverte en impasse au début du 20e siècle sous le nom d'impasse Julien.

  • L'église Saint Jacques a été construite en 1936, la première pierre porte la date du 21 juin. Toute la partie principale a pris son allure à cette époque. Elle a été prolongée après la rue Arrachart dans les années 1970, le groupe Leynaud, entre Sarrasin et Beauvisage date de 1967. Les bâtiments professionnels proches de la rue Paul Santy sont récents, construits dans les années 2000.

Art et associations


  • L'angle de la rue Rochambeau est un point d'entrée du musée urbain, il porte un plan des murs peints du quartier et détaille le mur 19, cité idéale égyptienne, les deux autres murs de la rue sont des projets de Tony Garnier, les habitations réalisées dans la cité et un haut fourneau qui n'a jamais vu le jour.

  • L'église Saint Jacques abrite la paroisse Notre Dame des apôtres. Une salle est dédiée à l'abbé de Galard. L'autel de l'église est entouré d'une grande fresque de Louise Cottin présentant la vie de Saint Jacques le Majeur au fond d'une vaste salle rectangle à Mezzanine.

  • Le centre social des ??tats Unis.

  • Le gymnase Nelson Paillou.


Commerces et services


  • Au 1, la résidence de personnes âgées est dédiée à Renée Jolivot dont une plaque indique qu'elle vécu de 1913 à 1992, fut journaliste à Lyon, résistante, déportée à Ravensbrück et officier de la légion d'honneur.

  • Le parc Santy Sarrazin regroupe treize sociétés, il voisine avec un centre orthopédique et avec un CAT.

  • Le groupe scolaire Kennedy, la caisse des écoles.

  • Un bureau de la CPAM, quatre médecins.



Septembre 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Jean Sarrazin

Rue Jean Sarrazin

La rue Jean Sarrazin commence avenue Paul Santy, après le gymnase Bonnet, elle se termine avenue de Pressensé, à la limite de Lyon, en décalage avec la rue Louise Michel de Vénissieux.

30 autres entrées dans la même catégorie :