Rue Pierre Baizet

Rue Pierre Baizet





Situation


  • L'impasse et la rue commencent au même endroit rue de Saint Cyr, au croisement de Rochecardon.

  • L'impasse continue sur une centaine de mètres vers le nord puis à l'intérieur du terrain de Bayer et rejoint la rue plus au nord sur un second portail.

  • La rue part à l'est, oblique au nord le long de la voie de chemin de fer, se sépare en deux pour franchir le trou du périphérique puis monte à Saint Rambert pour arriver devant le lycée Jean Perrin et rejoindre la rue de Saint Cyr, face au 157.


Architecture


  • L'immeuble du 120 rue de Saint Cyr forme un grand arrondi couvert de vitres, puis le 3 est un grand cube blanc du groupe Dargoire daté de 1927 et regroupant 102 logement. Le coté est de l'impasse suit une longue haie qui cache un parking. Le fond se termine sur un grand terrain, on en voit des maisons et une grande barre en second plan coté est, un ensemble de bâtiments neufs coté ouest en diagonale. Il reste une curieuse porte ancienne au 9, elle est encadrée de pierre à fossiles, arrondie en creux sur une belle porte de bois.

  • Une première partie de rue part en courbe entre des haies et des stationnements, elle fait une courbe au nord avec un trottoir en herbe sur le coté est.

  • La chaussée se divise en trois dont une centrale qui descend en tunnel c'est la porte de Rochecardon qui emmène les voitures vers Saint Clair, la bretelle est suit le chemin de fer et monte en une grande boucle au dessus du trou où passent les voies autoroutières.

  • La bretelle ouest suit le mur d'enceinte de Bayer et rejoint un escalier sur l'ancien tracé à flanc de colline sous un grand mur de pierres et tenu par l'impressionnant mur de béton qui surplombe le trou offrant une vue dégagée avec Caluire et Champvert comme horizons. Elle arrive sous deux maisons anciennes ouvertes avenue Douaumont puis les deux se retrouvent à un petit col.

  • La rue continue de monter, beaucoup plus étroite en sous bois entre des murs. Au 39 le mur est ouvert par deux portails bleus du rectorat puis de l'autre coté par les deux portails de la belle maison du 46 dont on aperçoit la petite tourelle.

  • Elle s'élargit énormément entre des bâtiments du lycée Jean Perrin, dallés de gris, une longue barre de trois étages à l'ouest et une immense à l'est avec une entrée miroir, qui continue en une immense courbe avec une large esplanade devant et se termine devant le bâtiment historique du collège rue de Lattre.

  • La séparation avec la rue De Lattre est aménagée en square herbeux avec des arbres et des bancs.

  • La rue se poursuit à plat vers le nord entre des villas, sauf au 53 avec la résidence Morlot, une barre de deux étages, puis elle se termine en courbe entre des murs de pierres de propriétés après la rue Jean Perrin et entre deux maisons plus anciennes dont le 67 qui forme une pointe sur la rue de Saint Cyr.


Dédicace


  • Pierre Baizet est né le 14 août 1910 à Montferrand le château dans le Doubs. Il a été fusillé le 15 mai 1944 à la Doua pour son activité dans la résistance. On peut voir sa croix, celle des autres fusillés et d'innombrables autres victimes de la guerre sur les lieux qui ont été aménagés en nécropole nationale. Pierre Baizet réalisait des liaisons entre Lyon et Avignon où il avait été arrêté.

  • Une fois n'est pas coutume, c'est la rue qui prend le nom de l'impasse puisque la plaque est posée sur l'immeuble de l'impasse.

  • Avant, on était montée de la Dargoire.


Histoire


  • En creusant le périphérique, on a trouvé des vestiges d'occupation humaine, des silex, des outils, datant de 12 000 jusqu'au néolithique, les plus anciens de Lyon.

  • Le chemin de la Dargoire était ancien, il remontait probablement à l'ancien régime et au milieu du 19e siècle, il desservait quelques maisons.

  • Le lycée a été construit en 1960.

  • Le tracé de la rue passait par l'impasse, il a été abandonné vers 1990 en faisant la première courbe vers la voie de chemin de fer pour remembrer les terrains de Gillet, devenu Progil, devenu Péchiney, devenu Rhône Poulenc, et pour le moment Bayer.

  • Vers l'an 2000, elle a été modifiée encore plus et on lui a ajouté une boucle pour permettre aux voitures de franchir le périphérique, les piétons montent quelques mètres et utilisent l'ancien tracé consolidé par un mur de béton.


Commerces et services


  • Le fond de l'impasse est occupé par la société Bayer avec une entrée nord sur la rue sur un grand terrain avec une dizaine de bâtiments, il y a aussi un bureau de banque.

  • Le 39 abrite l'annexe du rectorat, les jeunes vont au lycée Jean Perrin, les anciens à la maison de retraite Morlot.


Septembre 2009

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Pierre Baizet

Rue Pierre Baizet

L'impasse et la rue commencent au même endroit rue de Saint Cyr, au croisement de Rochecardon.

30 autres entrées dans la même catégorie :