Rue des Girondins

Rue des Girondins

Situation

  • La rue des Girondins commence face au Rhône, avenue Leclerc, avant le 29, elle se termine rue Félix Brun, face au 31.

Architecture

  • Elle commence très large, quatre voies autour d'une patte d'oie puis se réduit à deux voies.

  • Au nord, la barrière de béton laisse voir plusieurs barres du quartier général Frère, derrière un large trottoir planté de platanes.

  • Au sud, il y a quelques ateliers sur la partie oblique puis vient une enfilade d'immeubles dont deux en construction après la rue Girard avec trois maisons entre eux plus une autre plus ancienne à l'angle du boulevard Farge. En 2018, un important groupe d'immeubles en béton est en construction à partir du quai.

  • La seconde partie est plus courte, avec des arbres des deux cotés. Le coté sud commence par un arrondi de sept étages sur le boulevard Farge suivi d'un alignement d'immeubles semblables. Ils ont chacun quatre étages unis par deux maisons, un étage sur commerce. Une allée passe derrière et dessert de petites cours avec des dépendances. Au nord, elle longe la grille du lycée Labbé, un rectangle blanc avec une rangée de fenêtres. Le muret du lycée continue en courbe sur la rue Brun dégageant une curieuse place plantée d'arbres.

Dédicace

  • Les Girondins étaient l’une des factions en lice pour la maîtrise du pouvoir lors de la révolution. En 1793, les Lyonnais ont pris les armes au coté des Girondins. Malheureusement, après un siège terrible, les forces de la Convention prirent le dessus et condamnèrent Lyon à disparaître et à être démolie. Ville affranchie dura huit ans, quelques 200 maisons furent détruites, quelques 2000 personnes exécutées.

  • Lamartine a écrit une Histoire des Girondins.

  • Wikipedia cite Macon et ses maires pour raconter la mort de Marie André Merle né en 1754 maire de Macon, conventionnel, soupçonné de sympathie envers les Girondins. Il a été envoyé à Lyon pour être jugé. Fusillé aux Brotteaux le 6 décembre 1793, une balle a rompu ses liens, il s'est enfui mais a été rattrapé et tué à coups de sabre.
  • Après la proclamation de la république en 1870, un régiment de Girondins a été envoyé à Lyon, ces Girondins avaient pris campement à Vénissieux.

  • Les Girondins sont les riverains de la Gironde, formée par le confluent de la Garonne et de la Dordogne 700 kilomètres à l'ouest de Lyon.

Histoire

  • Depuis le 19e siècle, le fort de la vitriolerie devenu quartier général Frère est installé au nord.

  • La rue a été ouverte au début du 20e siècle et le nom attribué en 1907 au chemin de Ronde.

  • En 2019, un nouveau tronçon a été ouvert à partir de l'avenue Jean Jaurès. Elle a été équipée d'obstacles et de tracés en faisant un parcours pour enfants sur le chemin de l'école. Les constructions montent coté nord. Le projet annonce qu'elle reliera la rue Félix Brun en 2020, fera la jonction vers le Rhône en 2025, avec une passerelle pour le traverser en 2030.

  • La romancière Nicole Avril y a vécu alors rue des Culates(près de la rue Brun). Elle est l’auteur de nombreux livres qui ont connu un bon succès. L’un d’entre eux, Monsieur de Lyon relate la vie romancée d’une femme dont la légende veut qu’elle ait été le bourreau de Lyon durant des années travestie en homme.

Art et associations

  • Les joueurs de tennis de table peuvent venir s'équiper chez Castano sport.

Commerces et services

  • On y trouve un bar, un garage auto, une vendeur de froid industriel, un d'emballages papier et une auto école.

  • Vingt à trente commerces sont annoncés dans le projet de 2019.

Avril 2010 et octobre 2019

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue des Girondins

Rue des Girondins

La rue des Girondins commence face au Rhône, avenue Leclerc, avant le 29, elle se termine rue Félix Brun, face au 31.

30 autres entrées dans la même catégorie :