Rue Pierre Dupont

Rue Pierre Dupont


 


 



Situation


  • La rue Pierre Dupont se trouve à la bordure du plateau de la Croix Rousse, la première au sud du boulevard sur sa partie ouest.

  • Elle va du cours Giraud à la rue des Chartreux.

  • En regardant vers l'ouest, on peut apercevoir au loin le fort de Vaise et les monts du Lyonnais.


Architecture


  • Elle monte vers l'est sur toute sa première partie puis devient plate après la rue Dominique Perfetti.

  • Coté pair, il y a d'abord un alignement d'immeubles neufs aux jolies couleurs, puis deux grosses barres des années 1970, moins belles et trop imposantes.

  • Coté impair, après une maison individuelle, on trouve une importante résidence construite en profondeur, encadrée par deux anciennes maisons collectives, dont la maison de retraite Saint Charles, massif bâtiment aux pans d'ardoises et à l'impressionnante glycine.

  • Arrivée sur le plateau, les bâtiments sont éclectiques, entre quelques cubes fonctionnels et les chapelles des congrégations, construites en retrait dont la célèbre église Saint Bruno dont l'intérieur est le chef d'oeuvre du baroque lyonnais. Saint Bruno est bâtie en pierres dorées avec son dôme en ardoise et son fronton en pierres blanches où loge la statue du saint, on peut deviner une vieille porte en arche dans le domaine des Chartreux. Un panneau informe des différentes dates de construction de l'église, le choeur construit à partir de 1590, le transept et la nef de 1735 à 1750 par Ferdinand Delamonce. Le baldaquin est de 1738, dû à Jean Nicolas Servandony. Enfin la façade a été réalisée par Sainte Marie Perrin de 1868 à 1872. Une importante rénovation a été entreprise en 2005.

  • Entre deux, il faut aussi deviner la jolie maison de Pierre Dupont, cachée derrière un mur, un immense cèdre dans le parc.

  • Les vestiaires du stade Duplat font une longue ligne sans étage qui cache les installations sportives.

  • Coté impair, la rue se termine par un alignement d'immeubles du 19e siècle style canuts, entourés par l'ensemble plus moderne du clos Jouve.


Dédicace


  • Pierre Dupont, né à l'Hôtel Dieu en 1821, mort en 1870 était un chanteur connu pour sa fameuse chanson des deux boeufs et par son chant des ouvriers.

  • Il a vécu quelques années à Paris 26, boulevard Beaumarchais, où il a travaillé au dictionnaire de l'Académie et est devenu le chansonnier de la classe ouvrière. Devenu célèbre, il a participé à la révolution de 1848 dont l'échec le fit revenir à Lyon en fuyard.

  • Il a vécu ses dernières années dans la rue, aussi, on ne pouvait faire moins que la lui attribuer. Une plaque indique sa maison.

  • J'ai lu que sa statue se trouvait dans le jardin de la préfecture. Je ne sais pas si le préfet a trouvé ce chanteur trop contestataire et l'a fait déplacer, ou si ses admirateurs en ont fait édifier une autre (vérification faite, c'est le cas, celle de la préfecture est toujours à l'angle de la rue Servient et du cours de la Liberté) son buste est dans le jardin des Chartreux. Si sous êtes fasciné par le regard intelligent bien reproduit par le sculpteur, n'oubliez pas de regarder le pied qui est gravé de motifs inspirés par les chansons de Pierre Dupont. Il était populaire, un autre buste orne sa tombe au cimetière de la Croix Rousse.

  • Un livre lui a été consacré par Roger Bonniot, Pierre Dupont, poète et chansonnier du peuple, librairie Nizet Paris 1991.

  • Elle a d'abord été rue du clos des Chartreux puis rue Fesch.


Histoire


  • Les fouilles ont trouvé ici des vestiges de l'âge du bronze.

  • Cette rue a été tracée sur un ancien chemin de campagne en bordure duquel les Chartreux ont installé un domaine qui courrait jusqu'à la Saône.

  • Les Chartreux sont arrivés en 1584.

  • Alphonse de Richelieu, frère du fameux Armand fut moine chartreux avant de devenir cardinal de Lyon.

  • Au nord, on était en limite de l'emprise des remparts de la ville.

  • Au 35, une plaque posée sur l'alignement témoigne de l'ouverture tardive de la rue Leroudier.

  • Tout le bas de la rue a été remanié entre 2000 et 2005 en rasant d'anciennes propriétés et des immeubles du 19e siècle.


Art et associations


  • Le baldaquin de l'église Saint Bruno est si beau qu'une légende l'attribue au fameux Bernin qui aurait fait halte ici entre Rome et Paris et aurait laissé un croquis permettant la réalisation du chef d'oeuvre.

  • L'actrice Myriam Boyer a vécu dans la rue, elle a fait ses débuts au théâtre de la Croix Rousse. Elle a joué dans Série noire de Alain Corneau, 123 soleil de Bertrand Blier et donné naissance à l'acteur Clovis Cornillac.


Commerces et services


  • La plupart sont concentrés à la fin de la rue hormis le Lycée Jean Baptiste de la Salle.

  • S'y trouvent une boulangerie, un salon de thé, un bar PMU, la SPASE.

  • L'institution des Chartreux et ses deux mille élèves gagnent régulièrement des prix d'excellence lyonnais et même nationaux. Les Chartreux réunissent école collège, lycée, BTS, DECF et classes préparatoires.



Mars 2005

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Pierre Dupont

Rue Pierre Dupont

La rue Pierre Dupont se trouve à la bordure du plateau de la Croix Rousse, la première au sud du boulevard sur sa partie ouest.

30 autres entrées dans la même catégorie :