Rue Carquillat

Rue Carquillat





Situation


  • C'est une courte rue qui part de la rue des Chartreux pour arriver à la rue Leroudier.

  • Elle est orientée est ouest, parallèle au boulevard de la Croix Rousse, dans le quartier du clos Jouve.


Architecture


  • L'architecture est bien particulière puisque cette rue dessert l'ensemble du clos Jouve.

  • Coté boulevard, les bâtiments se tournent le dos formant une allée ou une cour qui sert de parking et rejoint le boulevard.

  • Coté sud est se trouve l'ensemble principal, deux ailes forment une couronne autour d'un bâtiment central. Au dos de ce dernier, le charmant petit jardin Dupont est aménagé avec un espace de gohrre, des arbres et une curieuse enfilage de poteaux rouges. Ce jardin est limité par le dos des bâtiments de la rue Dupont.

  • Une frise orange souligne l'unité de tout le clos Jouve et le bâtiment central est orné d'une fresque.


Dédicace


  • François Carquillat a vécu de 1802 à 1884.

  • Ce canut est resté célèbre pour les dessins qu'il savait reproduire sur la soie.

  • Avant de posséder sa rue, François Carquillat avait déjà eu son heure de gloire le 24 août 1841, le duc d'Aumale, fils du roi venant lui rendre visite dans son atelier de la Croix Rousse. Carquillat a lui-même immortalisé cette journée en la représentant sur un tableau de soie. Les archives municipales parlent de Michel Marie Carquillat qui est le même et qui a donné ce tableau à l'Académie de Lyon, le tableau serait au musée des tissus avec un portrait de Gambetta par Carquillat.


Histoire


  • Le quartier s'est trouvé dans l'enceinte des remparts de Lyon du 13e siècle jusqu'au milieu du 19e.

  • L'armée l'a ensuite occupé encore cent ans comme terrain de manoeuvres.

  • Le clos Jouve a été construit vers 1930 de part et d'autre de la rue Carquillat.

  • Dominique Perfetti a vécu au 3, le parti Radical Socialiste a fait apposer une plaque pour rappeler qu'il est mort en déportation au camp d'Hersbruck.


Art et associations


  • L'art est représenté par la fresque de la cité de la création figurant les routes de la soie, avec une carte et des dessins de personnages et de villes emblématiques de cette route depuis la princesse Lei Tsou et la ville de Xian en Chine, jusqu'au roi François premier favorisant la fabrique de la soie à Lyon. Cette fresque a été effectuée sous le patronage de l'UNESCO, se trouvant dans le périmètre du patrimoine mondial, ainsi que la route de la soie, route de dialogue.

  • Le deux avril 2005, une caravane de camions du constructeur lyonnais Renault Trucks est partie de la place de la Comédie pour suivre cette route jusqu'à Pékin. Si vous aimez la route de la soie, le centre social de la Condition des soies, rue Saint Polycarpe possède aussi une grande fresque et conserve des instruments ayant servi au contrôle des soies.


Commerces et services


  • Un casino et une boulangerie nourrissent les habitants du clos Jouve.

  • L'OPAC de Lyon y a un bureau, et les menuiseries Forges un atelier, l'aire de jeux Dupont est destinée aux parents et leurs enfants.



Avril 2005

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Carquillat

Rue Carquillat

C'est une courte rue qui part de la rue des Chartreux pour arriver à la rue Leroudier.

30 autres entrées dans la même catégorie :