Rue Roger Violi

Rue Roger Violi

Situation

  • La rue Violi est l'une des courtes transversales du quartier de la rue Royale.

  • Elle descend de la place Croix Paquet jusqu'au quai Lassagne.

  • Les voitures descendent aussi et sont garées coté sud.

Architecture

  • Elle n'est composée que de quatre maisons du 18e siècle qui sont en fait des flancs, les façades se trouvant rue d'Alsace Lorraine, rue Royale ou quai Lassagne.

  • Vu de la rue Violi, elles sont hautes et sans fioritures.

Dédicace

  • Roger Violi est né le 23 mars 1919 à Lyon, il y est mort le 24 novembre 1943. Il est honoré comme martyr de la résistance. Il a participé aux mouvements de résistance Libération et le Coq Enchaîné. Il vivait 38 rue Garibaldi où il fut arrêté avant d'être tué au siège de la Gestapo avenue Berthelot et où une plaque perpétue son souvenir. Il est enterré au cimetière de la Guillotière.

  • Son père, Michel Violi a lui aussi été arrêté et emprisonné à Montluc avant d'être déporté puis libéré en 1945.

Histoire

  • Le cours du Rhône qui venait certaines années prendre appui contre la colline de la Croix Rousse a empêché l'utilisation de ce quartier jusqu'en 1741 quand Soufflot entreprit des remblais et une grande opération immobilière qui donna son visage à la rue alors appelée Dauphine.

Art et associations

  • Il y a une association, montagne amitié soleil et randonnée ainsi qu'un créateur de bijoux et Asia Can Dzu.

Commerces et services

  • Ils sont destinés à la bonne bouche au bar resto l'ultime et aux loisirs de nuit des homosexuels au DV1.

Avril 2004

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Roger Violi

Rue Roger Violi

La rue Violi est l'une des courtes transversales du quartier de la rue Royale.

30 autres entrées dans la même catégorie :