Rue Jean Baptiste Say

Rue Jean Baptiste Say



 


 

Situation


  • La rue Say débute sur le boulevard de la Croix Rousse, juste à coté de la sortie du tunnel de la rue Terme, puis elle tourne vers l'est et descend jusqu'à la rue Pouteau où elle est prolongée par la rue de Sève.

  • La circulation se fait depuis la rue des Pierres Plantées et celle du Bon Pasteur en direction du boulevard de la Croix Rousse vers le nord, et des rues Pouteau et de Sève vers le sud est. Le stationnement se fait des deux cotés.

  • La rue Jean Baptiste Say est au départ du parcours touristique de la Grande Côte qui se termine place des Terreaux.

  • Au 7, un portail donne accès à une belle cour d'immeuble avec jardin et traboule vers la rue des Pierres Plantées.



Architecture


  • Les impairs sont un alignement de façades assez sobres du 19e siècle entre lesquels s'intercalent les 5 et 7, récents, de six étages, mais sur le même volume que les autres, avec des garages à voitures et des balcons individuels.

  • Le coté pair est un délaissé avec deux ateliers, avant le coude, un mur de pierres dorées supporte le jardin des senteurs.

  • Après le coude, la rue descend, bordée de trois maisons différentes, l'une se niche dans le creux du coude, la seconde ne possède qu'un étage et arbore une antique publicité pour la vulcanisation moderne.

  • Coté nord, deux anciennes maisons basses, mais perchées sont unies autour d'un jardin, le mur de soutènement qui est partiellement fait de galets du Rhône est bombé de façon inquiétante.

  • Après le carrefour de la Grande Côte, les constructions sont surprenantes, une grosse maison au fronton frappé 1890 est englobée dans un groupe de HLM construit presque cent ans plus tard.

  • En face, une maison est perchée au-dessus d'un haut mur de soutènement, les martinets en apprécient le coté vertigineux et viennent voler en rasant le mur.


Dédicace


  • Jean Baptiste Say est né à Lyon, rue Pizay le 5 janvier 1767, il est mort à Paris le 16 novembre 1832. Il a son buste à la préfecture.

  • Il fut l'un des grands économistes de son temps, théoricien du libre échange.

  • Il a laissé une loi qui porte son nom sur les débouchés.

  • Son écrit le plus connu est le traité d'économie politique, publié en 1803. L'ISH, institut des sciences de l'homme, installé 14 avenue Berthelot publie ses oeuvres complètes.

  • Le centre de recherche en économie de l'université Paris Dauphine mène toujours ses études sous son patronage.

  • Auparavant, on était rue Clos Flandrin.



Histoire


  • La partie médiane est ancienne et a commencé à être aménagée au 16e siècle, la partie haute a été remaniée dans la seconde moitié du 19e siècle, lors de la destruction des remparts puis de l'arrivée de la ficelle.

  • La partie basse a été partiellement transformée lors des travaux de la grande Cote en 1975.

  • Le carrefour a été revu en 2005 pour une meilleure traversée des piétons.


Art et associations


  • Le Réseau Santé a laissé son local vide mais continue à promouvoir la santé juste au-dessus dans le jardin des Simples.

  • Le centre social de la Grande Côte y possède une antenne.

  • Un club de Kung Fu enseigne aussi le self défense.


Commerces et services


  • La navette des pentes y a un arrêt, la ville un atelier, un acupuncteur ses aiguilles, un coiffeur ses ciseaux et un psychothérapeute, probablement des livres de Freud.

  • Le samedi et le dimanche, les gens passent généralement chargés de sacs ou de caddies, en provenance du marché de la Croix Rousse, plus haut, sur le même trottoir.



Juin 2005

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Jean Baptiste Say

Rue Jean Baptiste Say

La rue Say débute sur le boulevard de la Croix Rousse, juste à coté de la sortie du tunnel de la rue Terme, puis elle tourne vers l'est et descend jusqu'à la rue Pouteau où elle est prolongée par la rue de Sève.

30 autres entrées dans la même catégorie :