Rue Général Sève

Rue du Général Sève



 


 

Situation


  • La rue de Sève se trouve en haut des pentes de la Croix Rousse, elle débute au croisement des rues Jean Baptiste Say et Pouteau et se termine par un escalier qui descend sur la place Colbert.

  • La circulation se fait sur la première partie, depuis la rue Say jusqu'à la rue Vaucanson qui repart à angle droit vers le boulevard.

  • Le stationnement se fait des deux cotés.


Architecture


  • Le coté sud, face à la pente est un alignement d'immeuble de style canut, hauts, cinq étages, sans fioritures et avec de nombreuses fenêtres.

  • Le coté nord est moins élégant, une école forme une grande barre de deux étages.

  • Dans les escaliers, on a dressé une grosse tour, probablement une cheminée du tunnel sous la Croix Rousse.


Dédicace


  • Joseph Anthelme Sève est né à Lyon cours d'Herbouville alors Saint Clair le 17 mai 1788 à moins que ce ne soit quelques jours avant à Fontaines Saint Martin.

  • Il s'est retrouvé engagé à onze ans dans la marine et a participé à toutes les guerres de l'armée napoléonienne.

  • En 1819, il s'est installé en Egypte et participa aux guerres avec un tel succès qu'il finit à la tête de l'armée d'Egypte avec le titre de pacha.

  • Devenu Soliman Pacha, général en chef de l'armée Egyptienne, il est mort le 12 mars 1860 au Caire dans son pays d'adoption.

  • La reine Nazli et le roi Farouk Premier d'Egypte, font partie de sa descendance, de même qu'une personne qui lui a consacré un site.

  • Cette rue s'est d'abord appelée rue Général de Sève, puis, comme il n'a jamais été anobli en France, elle est devenue rue Général Sève. Comme il n'y a jamais eu de Général Sève et qu'il avait changé de nom quand il est parvenu à ce grade, la situation peut encore évoluer.

  • Soliman Pacha possède aussi sa rue au Caire.

  • D'autres de Sève, Mathieu, Pierre et surtout Jean ont laissé leur marque dans l'histoire de Lyon comme échevins et prévôt des marchands aux 16e et 17e siècle. En 1629, Mathieu a acheté l'Antiquaille pour que ses filles puissent y implanter un couvent. Jean fut aussi trésorier de France au 17e siècle. C'est lui qui a posé la première pierre de l'hospice de la Charité. Son domaine existe toujours à Albigny sur Saône. La famille de Sève a possédé la seigneurie de la Croix Rousse de 1694 à 1736.


Histoire


  • Sous l'ancien régime, on était dans le clos des Bernardines.

  • La rue de Sève a été construite au milieu du 19e siècle au temps de l'essor du tissage à Lyon, la partie sud est restée telle qu'alors.

  • La partie nord de la rue a été bouleversée au milieu du 20e siècle pour les travaux du tunnel, puis ensuite, pour les travaux de l'école Raoul Dufy qui s'achèvent en 2005.


Art et associations


  • La rue en est dépourvue, mais il paraît que plusieurs bustes de Joseph Sève dorment dans des réserves.

  • Les éditions Claude d'Arve y ont exercé publiant les mémoires de Sébastien Commissaire, ouvrier canut et martyr républicain ainsi que des ouvrages sur la Croix Rousse sous la révolution.


Commerces et services


  • Fertoret, l'une des régies d'immeubles les plus célèbres de Lyon a officié ici de 1864 à 1928 avant de passer rue Say puis place de la Croix Rousse.



Juin 2005

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Général Sève

Rue Général Sève

La rue de Sève se trouve en haut des pentes de la Croix Rousse, elle débute au croisement des rues Jean Baptiste Say et Pouteau et se termine par un escalier qui descend sur la place Colbert.

30 autres entrées dans la même catégorie :