Rue d'Auvergne

Rue d'Auvergne





Situation


  • La rue d'Auvergne est une courte rue droite, orientée nord sud, entre la rue Sainte Hélène et la place Ampère. Après la place, la rue continue sous le nom de rue Henri IV.

  • Les habitants de la rue qui ont du mal à se lever ont leur coq en la personne d'un corbeau coassant le réveil perché sur son antenne télé. Un peu plus tard, la profonde sonorité des cloches de Saint Martin fait vibrer l'air du matin à l'heure de la messe.


Architecture


  • De part et d'autre, c'est un alignement de maisons anciennes, plutôt austères dont le coté cossu ne transparaît que par la qualité des portes et la taille des portails d'entrée.

  • L'immeuble du n°12 est un peu plus décoré avec une tête terrible pour en défendre l'entrée.

  • Si l'alignement est parfait, les hauteurs sont un peu disparates, de deux à cinq étages.


Dédicace


  • Bernard comte d'Auvergne domina peu d'années Lyon et sa région jusqu'en 886, date à laquelle Boson reprit Lyon.

  • Robert d'Auvergne fut archevêque de Lyon de 1227 à 1234. Charles II Bourbon, duc de Bourbonnais et d'Auvergne, né en 1434, mort en 1488 fut à son tour archevêque et cardinal.

  • Robert d'Auvergne était archevêque en 1316 lors de l'élection de Jean XXII à Lyon.

  • Guy de Boloigne était comte d'Auvergne, il est devenu cardinal de Lyon en 1342.

  • La commanderie à Saint Georges a été le siège du grand prieuré d'Auvergne, le chapitre s'y tenait tous les ans jusqu'à la révolution.

  • Henri Oswald de la Tour d'Auvergne a été abbé d'Ainay et Cardinal, il est mort le 2 mai 1758. C'est lui le seul dédicataire, en 1738, il a vendu les terrains permettant de tracer la rue d'Auvergne.

  • L'Auvergne est notre région voisine à l'ouest de Rhône Alpes. L'étymologie de sa ville principale, Clermont est sensiblement la même que celle de Lugdunum, colline lumineuse.


Histoire


  • Dans l'antiquité, le quartier était celui des entrepôts, on y a trouvé une mosaïque romaine.

  • Au moyen âge, il était occupé par les jardins de l'abbaye d'Ainay.

  • Aux 17e et 18e siècles il y a eu une prison à l'angle de la rue Sainte Hélène.

  • La rue a été tracée en 1738 sur les terrains vendus par l'abbaye.

  • Au n°6, une plaque indique la maison où le poète Charles Baudelaire a vécu de 1832 à 1836.


Art et associations


  • Orée AJD fait de l'hébergement.

  • Il y a deux encadreurs dont l'un fait de la restauration de tableaux.


Commerces et services


  • Il y a une librairie religieuse, la maison de l'Emmanuel.

  • Deux banques, un magasin d'esthétique, un de chaussures, un coiffeur, un artisan en sanitaires et chauffage, une résidence hôtelière, une alimentation, une boulangerie et un bar.


Août 2005

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue d'Auvergne

Rue d'Auvergne

La rue d'Auvergne est une courte rue droite, orientée nord sud, entre la rue Sainte Hélène et la place Ampère. Après la place, la rue continue sous le nom de rue Henri IV.

30 autres entrées dans la même catégorie :