Rue Chavanne

Rue Chavanne

Situation

  • La rue Chavanne débute rue Paul Chenavard et part vers l'ouest, elle fait un coude et continue vers le sud pour se finir place d'Albon.

  • La circulation se fait de la place d'Albon à la rue Chenavard.

  • Le 10 traboule vers la place d'Albon.

Architecture

  • La première partie est faite de maisons anciennes et sobres avec quelques belles arches en pierres de taille au 3. L'une de ces maisons a été reconstruite en 1820 alors que celle d'à coté a été léguée par A Vivien décédé le 8 juin 1741.

  • Il y a une nouvelle belle série d'arches avant la rue Longue. A l'autre angle de la rue Longue, c'est l'arrête en pierres à fossiles qui est à regarder.

  • La fin de la rue est plus récente, du 19e siècle, avec quelques façades très soignées. Le 7 avec des colonnes et une belle tête au sommet, le 13 couronné par des dentelles de pierre. Il y a encore des têtes à l'angle de la place et une porte d'un blanc bien optimiste au 8.

Dédicace

  • Chavanne 1822, 3 mars 1911 est honoré comme médecin des hôpitaux de Lyon et du Sénat. Alexis Chavanne a été aussi adjoint et président du conseil municipal de Lyon en 1873 puis député de 1878 à 1885. On peut voir son profil à Loyasse.

  • Avant lui, Olivier Chavannes était doyen du chapitre de Lyon, de 1176 à 1187 ou plus tard puisqu'il a fait construire une chapelle dédiée à la vierge et à Saint Thomas Cantorbéry à Fourvière en 1192.

  • Un François Chavannes, tailleur a fourni des vêtements pour l'entrée de Charles IX en ville en 1564.

  • Antoine Dareste de la Chavanne a vécu de 1820 à 1882. Il a été enseignant à Lyon, il a publié une histoire de France qui lui a valu le grand prix Gobert de l'académie Française. Devenu recteur en 1873, c'est lui qui a inauguré l'université de Lyon.

  • Il reste une plaque de l'ancien nom difficilement déchiffrable, place de L'Herberie.

Histoire

  • Ce quartier est occupé depuis le moyen âge, si les maisons ont été remplacées depuis, le tracé tortueux et étroit a résisté à toutes les rénovations.

  • La partie entre la rue Longue et la rue Chenavard était occupée par la Chapelle Saint Côme au 18e siècle, on y a trouvé une plaque commémorative de la nomination du prêtre du temple d'Auguste.

  • Barthélemy Buyer y avait sa maison à l'emplacement du 8. Vers 2015, on a placé une plaque rappelant qu'il y avait publié le premier livre lyonnais le compendium breve avec l'imprimeur Guillaume Leroy.

  • En 1785, Pierre Gayet a obtenu le privilège de la vente de poisson frais rue Malpertuis au tournant rue Saint Côme. Condamné à mort en 1793, il a été sauvé par l'un de ses employés qui l'a fait tomber de la charrette qui l'emportait à la guillotine place des Terreaux. Une fois la révolution terminé il a ouvert une brasserie cours d'Herbouville qui est devenue célèbre pour sa bière noire si bonne que le frère du roi le décora de la fleur de lys.

Art et associations

  • Il y a un magasin de guitares et la clinique des poupées.

Commerces et services

  • Honneur au doyen, l'homme d'osier s'est installé en 1780, depuis sont venus deux magasins de décoration et un de meubles.

  • Cinq restaurants et trois bars.

  • Un disquaire, un magasin de jeux, un de modélisme et une agence de voyage.

  • Deux magasins de vêtements, un d'esthétique et deux coiffeurs.

  • Deux avocats, un tabac presse, une assurance.

  • Une boulangerie, une alimentation et une autre de produits bio.

Août 2005

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Chavanne

Rue Chavanne

La rue Chavanne débute rue Paul Chenavard et part vers l'ouest, elle fait un coude et continue vers le sud pour se finir place d'Albon.

30 autres entrées dans la même catégorie :