Rue Joseph Serlin

Rue Joseph Serlin






Situation


  • La rue Joseph Serlin débute à l'angle de la rue Edouard Herriot et de la place des Terreaux, elle traverse entre la rue de la République et la place de la Comédie et se termine sur le quai Jean Moulin.

  • La maison Daudet traboule avec la rue Puits Gaillot devenue Place Pradel.

  • Elle est orientée est, ouest, la partie ouest est réservée aux bus, il faut faire attention, les chauffeurs ne s'occupent que peu des piétons qu'ils n'ont pas encore chargés et qui sont toujours très nombreux, de plus les voitures qui ne sont pas respectueux de l'interdit ne le sont pas plus des marcheurs. La partie est circule de la place de la Comédie au quai.

  • Une plaque vissée sur l'opéra indique l'altitude : 170,28 mètres.


Architecture


  • La première partie est large, entre l'immense flanc de la mairie, moins austère que le flanc nord rue Puits Gaillot, grâce au soleil et à l'alignement de solides façades qui lui fait face, elles sont soignées mais d'architecture peu agréable avec leurs lourds chapiteaux.

  • La seconde partie est plus étroite, coté nord, on longe d'abord la galerie de l'opéra, avec ses colonnes de pierre blanche, ses lampadaires rouges, et son revêtement de marbre noir et lisse, utilisé par les danseurs hip hop. Le dernier pâté de maisons est composé de maisons anciennes à cinq étages.

  • Coté sud, c'est un alignement de façades sobres, anciennes aussi, où se distinguent les deux portails à colonnes du 18 et du 20 avec la grandiose allée de colonnes qui mène à la cour du syndicat de la soie. L'entrée du hammam se distingue aussi par les arabesques de la jolie porte réalisée récemment au Maroc. Si vous aimez les arabesques, partez vers l'ouest jusqu'à rencontrer la rue d'Oran puis Flandrin, elle vous mènera à une autre porte tout aussi réussie à l'angle de la rue de la Martinière.


Dédicace



  • Joseph Serlin est né le 11 octobre 1868 à Crachier en Isère. Il est mort le 7 janvier 1944 à Dommartin, assassiné sous l'occupation allemande pour sa participation à la résistance.

  • Il a fait toute sa carrière à la mairie de Lyon, jusqu'à en devenir secrétaire général, puis sénateur, officier de la légion d'honneur.

  • Joseph Serlin a son buste sur la place Lyautey.

  • Cette rue s'est d'abord appelée rue des Ecloisons puis rue Lafont.


Histoire


  • La ville s'est arrêtée ici au moyen âge, bloquée par les remparts du Rhône.

  • C'est par ici qu'il y avait les écluses permettant le passage de l'eau du Rhône à la Saône.

  • En avril 1448, toutes les petites constructions qui obstruaient les terreaux de la Lanterne au Rhône ont été abattues par décision du consulat.

  • La situation a une première fois évolué au milieu du 17e siècle avec l'aménagement des jardins de l'hôtel de ville.

  • Cent ans plus tard, on construisait le grand théâtre, ancêtre de l'opéra qui donnait le signal de la construction du nord de la rue.

  • Les missionnaires de Saint Joseph étaient installés à l'angle de la rue du Garet.

  • Encore cent ans après, c'était au tour de la partie face à la mairie d'être entièrement reconstruite.

  • En 1817, c'est ici qu'on a placé les premiers pavés plats de Lyon.

  • Pendant la terreur, un Suisse, Doxa avait été arrêté pour avoir participé à la journée du 29 mai 1793, plusieurs fois acquitté, il avait été enfermé à nouveau, comme il passait avec les autres condamnés rue Lafont en direction de la guillotine, il cria je suis Suisse ! sur les conseils de son compagnon de fer, ce qui lui valu l'élargissement.

  • Charles Fourier a vécu à Lyon à deux reprises, de 1791 à 1794 puis entre 1801 et 1815, il y a écrit la théorie des quatre mouvements publiée par Ballanche.

  • Alphonse Daudet a vécu dans la rue, une plaque le rappelle.


Art et associations


  • Le cinéma Opéra depuis 1918 et la librairie Soldothèque composent l'offre culturelle.

  • Une fondation et une association veillent à rendre l'école efficace.

  • ATRE donne des cours de théâtre et de danse.

  • Concerts and co, installé au n°20 gère un site Internet qui indique les dates de concerts à Lyon et ailleurs.

  • Le centre bouddhiste Lamrim est leur voisin.

  • Claude Berri est venu y tourner le film Lucie Aubrac en compagnie des acteurs Carole Bouquet et Daniel Auteuil.


Commerces et services


  • On peut aller respirer les vapeurs du hammam de la 7e source, se baigner aux bains de l'opéra ou se faire masser au Nirvana, et récupérer de l'eau au salon de thé ou au pub.

  • deux magasins proposent des bibelots à bon marché.

  • Il y a trois magasins de vêtements, un de jeux, un coiffeur et une bijouterie.

  • Une vingtaine de sociétés, dont quatorze réunies dans un immeuble de bureaux.



Août 2005

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Joseph Serlin

Rue Joseph Serlin

La rue Joseph Serlin débute à l'angle de la rue Edouard Herriot et de la place des Terreaux, elle traverse entre la rue de la République et la place de la Comédie et se termine sur le quai Jean Moulin.

30 autres entrées dans la même catégorie :