Rue Pléney

Rue Pléney

Situation

  • La rue Pléney double la rue Paul Chenavard à l'est au nord de la Presqu'île.

  • Elle débute rue du Plâtre, traverse la rue Longue et se termine rue de la Fromagerie.

  • La circulation se fait du nord au sud.

Architecture

  • Les deux parties sont bien individualisées.

  • Au nord, ce sont deux alignements parfaits, tant en largeur qu'en hauteur, de quatre étages à l'ouest, cinq à l'est, cela donne un bel ensemble malgré la douzaine de voitures qui viennent un peu gâcher le décor. Ce sont les encadrements de bois des commerces qui la rendent étonnante et renforcent son unité.

  • La partie sud est un boyau étroit, il faut quand même l'emprunter pour admirer la perspective sur le clocher de tuiles de Saint Nizier. Les pas de porte sont aussi encadrés de bois, et tous sont fermés. Le dernier fait exception avec trois belles arches de pierre et un commerce ouvert sur la rue de la Fromagerie. Elle ferait un détour charmant si les sans gêne ne la prenaient pas pour parking privé et si les abrutis n'en faisaient pas leur pissotière la rendant pestilentielle.

Dédicace

  • Jean Pierre Pléney, né en 1784, mort en 1864 a son buste place Meissonier, où il avait son commerce et sa maison. Il est enterré à Loyasse. On l'honore pour avoir laissé sa fortune à distribuer chaque année en fondation pour les orphelins méritants, particulièrement les soutiens de famille en mémoire de ce qu'avait fait son frère Jean Benoît pour lui.

Histoire

  • On voit encore qu'il s'agissait de deux rues en enfilade, la petite rue Longue et la rue Roland. Très anciennes, l'urbanisation de la presqu'île ayant commencé à partir de Saint Nizier sur laquelle la rue se termine au sud.

  • En 1934, c'est ici que le restaurateur Paul Lacombe inventa la cervelle de canuts dans son restaurant Léon de Lyon ouvert en 1904.

  • Son successeur, Jean Paul, est particulièrement fier de ses convives du 28 juin 1996, il a fait apposer une plaque rappelant leur passage. Effectivement, il s'agissait des dirigeants des huit pays les plus puissants du monde de l'époque, plus celui de l'union européenne.

Art et associations

  • Le bouquet de culs de bouteilles de la vitrine paraîtra artistique à certains, plus nombreux reconnaîtront le titre d'artiste au cuisinier de Léon.

  • En 2011 et 2012 il y avait des peintures de style comics à l'angle de la rue Longue.

Commerces et services

  • A part le débouché sur la rue de la Fromagerie, ils sont concentrés sur la partie large au nord.

  • Léon de Lyon et le petit Léon occupent une partie importante, Léon passe pour être le meilleur restaurant de la ville, Paul Bocuse se trouvant quelques kilomètres au nord sur la commune de Collonges au mont d'Or, le Santorin est donc en bonne compagnie. Depuis, Léon est devenu une brasserie aux tarifs accessibles à ceux qui paient leur repas.

  • Un marchand de vin, la solderie Pléney et un couturier y sont aussi installés.

Septembre 2005

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Pléney

Rue Pléney

La rue Pléney double la rue Paul Chenavard à l'est au nord de la Presqu'île.

30 autres entrées dans la même catégorie :