Rue de la Fromagerie

Rue de la Fromagerie





Situation


  • La rue de la Fromagerie commence à la jonction de la rue Paul Chenavard et de la place Saint Nizier, elle se termine moins de cent mètres plus loin sur la rue Edouard Herriot.

  • La circulation se fait d'est en ouest en provenance de la rue Gentil.

  • La rue de la Fromagerie fait la limite entre les premier et second arrondissement, les habitants étant dans le premier, l'église dans le second.


Architecture


  • Coté sud, la rue est entièrement bordée par la face nord de Saint Nizier, avec ses belles pierres, ses gargouilles, ses contreforts et ses roses grillagées pour en défendre les vitraux. Tout en haut, le vieux clocher de tuiles orangées résonne parfois pour annoncer les cérémonies religieuses.

  • Coté nord, le premier et le dernier bâtiment sont des flancs des rues latérales construits en retrait lors des percées du milieu du 19e siècle dans l'ambition d'élargir la rue.

  • Entre les deux, quatre maisons plus basses, à quatre étages, dont les deux dernières partent en courbe comme pour dessiner un cercle, ce sont les plus anciennes de la rue.

  • Elles laissent place à une minuscule impasse qui mérite le coup d'oeil grâce à la jolie porte bien cachée au n°9. Ne vous laissez pas intimider si un énergumène vous hurle de regarder de l'autre coté, si la porte peut passer inaperçue, vous ne pouvez pas manquer Saint Nizier.


Dédicace


  • Elle rappelle le métier dominant de la rue jusqu'au 19e siècle.

  • Au milieu du 16e siècle, c'était la place du Fromage, place, dans le sens de lieu.


Histoire


  • La rue de la Fromagerie, tracée dans l'ombre de Saint Nizier remonte au plus haut moyen âge.

  • Elle a été un temps le lieu des réunions municipales, une plaque rappelle l'emplacement du viel hostel de ville. Il en reste un étonnant escalier dans la cour.

  • En 1835, les fromagers ont quitté la rue pour s'installer dans la nouvelle halle de la Martinière.


Art et associations


  • Les violonistes devraient venir y jouer en hommage à Jean Marie Leclair, né dans la paroisse en 1696, mort en 1764, grand maître de l'école française de violon à qui est dédiée la fontaine qui est collée au dos de Saint Nizier. Curieusement, l'eau de la fontaine n'est pas potable, alors que deux mètres devant elle on trouve un lion distributeur d'eau beaucoup plus inconfortable. De là à penser qu'on veut nous faire courber la tête.


Commerces et services


  • Un fleuriste a installé son échoppe dans les arches de Saint Nizier, en face, un magasin de tissus côtoie deux magasins de vêtements, un bijoutier et un hôtel.

  • On a le choix entre un restaurant français, un japonais et un indien.


Octobre 2005

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue de la Fromagerie

Rue de la Fromagerie

La rue de la Fromagerie commence à la jonction de la rue Paul Chenavard et de la place Saint Nizier, elle se termine moins de cent mètres plus loin sur la rue Edouard Herriot.

30 autres entrées dans la même catégorie :