Rue Cuvier

Rue Cuvier



Situation

  • La rue Cuvier est une longue rue qui traverse les Brotteaux en direction de l'est, au sud du cours Vitton, depuis le quai Sarrail jusqu'au boulevard des Brotteaux, plus un petit allongement jusqu'à la rue Récamier.

  • La circulation se fait depuis l'avenue de Saxe vers les extrémités, le stationnement des deux cotés.

Architecture

  • Elle est plate, droite et rectiligne, sauf un petit coude tout à l'est.

  • La première partie est longée par un parfait alignement de façades, elle coupe les rues à angle droit. Les immeubles de cinq ou six étages sont majoritairement du 19e siècle, sobrement décorés, l'un est daté de 1881, certains sont du 20e siècle, l'un de 1940. On peut remarquer une porte en beau bois au n°2, il y a plusieurs mains en heurtoir, quelques balcons viennent en saillie.

  • Après la rue de Créqui, les immeubles du 20e deviennent majoritaires, certains très récents, d'autres des années 1940. L'alignement n'est plus systématique, certains sont construits en retrait de petits jardins. Coté sud, trois pâtés de maisons sont bordés par des constructions basses en longueur, un à trois étages, deux tours en béton de treize étages sont construites en retrait.

  • Après la rue Viricel, l'alignement de façades du 19e siècle est à nouveau prépondérant, avec des façades plus simples et plus basses, trois à cinq étages.

  • Au n°156, une cour reste en témoignage de la première allure du quartier avec des ateliers et des maisons à un étage construites autour.

  • Un curieux personnage en bas relief semble se recroqueviller entre deux fenêtres.

  • Tout à la fin, le n°183, daté de 1927 se distingue par ses grandes fenêtres.

Dédicace

  • Cette rue récompense Georges Cuvier né à Montbéliard le 23 août 1769, mort à Paris 13 mai 1832.

  • Il fut un grand savant universel qui fit avancer l'anatomie, la géologie et fonda la paléontologie. Il a établi une règle de classification des animaux par les organes vitaux basée sur sa loi de subordination.

  • Il a été académicien, grand officier de la légion d'honneur entre de nombreux titres et honneurs.

  • Les reconstitutions de squelettes du musée Guimet ne seraient pas ce qu'elles sont sans Georges Cuvier, notamment le mammouth dont ses découvertes lui avaient fait attribuer le sobriquet par Stendhal.

  • Il a son buste sur l'immeuble à l'angle de la place d'Helvétie et de la rue Lieutenant colonel Prévost.

Histoire

  • La rue Cuvier a été tracée dans le cadre du plan Morand, puis rallongée au fil du 19e siècle.

  • Elle a été urbanisée depuis le Rhône vers l'est avec de nombreuses reconstructions au fil du temps.

  • En 1889, la papeterie Manhès a eu Joseph Vacher, le tueur de berger comme employé.

  • Trois plaques témoignent de la mort tragique de plusieurs habitants de la rue en 1944 pour faits de résistance, Jules Amouroux et Jeanine Sontag, assassinée à Saint Genis Laval. Jules Amouroux était responsable départemental adjoint des mouvements unis de résistance, il y a été arrêté le 14 décembre 1943, déporté à Buchenwald, il y est mort le 4 décembre 1944. Une autre plaque au n°85 indique le lieu de réunion de 1941 à 1944 de Hélène et André Roure, Marie Baumer, morts à Ravensbruck, Louis Baumer, mort à Neuengamme, Rémy Marti, fusillé à la Mulatière, morts pour la France, tués par l'occupant nazi pour avoir établi un trafic de faux papiers.

Art et associations

  • On peut admirer des tableaux dans les vitrines de l'artisan du cadre et de la galerie des Brotteaux.

  • On peut se faire enseigner la façon d'en peindre chez Anne Gesler qui en restaure et à la petite académie qui enseigne aussi la sculpture et le théâtre.

  • Périscope est une association de tourisme social.

Commerces et services

  • C'est une rue commerçante bien que tous les pas de porte ne soient pas utilisés et que certains le soient par des sociétés, j'en ai compté 28.

On y trouve :

  • Treize restaurants et deux bars.

  • La librairie le Moniteur.

  • Une alimentation, une boulangerie une pâtisserie.

  • Deux électriciens, deux magasins de meubles, un de parquets, six de décoration, un d'électroménager, un antiquaire, trois architectes, une plomberie, un tapissier.

  • Six magasins de vêtements dont un spécialisé dans la montagne, un de chaussures, un de gants, trois ateliers de couture, trois coiffeurs, un d'esthétique, deux bijouteries.

  • Onze professions médicales.

  • La direction régionale de Air France, une agence de voyage.

  • Un magasin d'informatique.

  • Un poste de police.

  • L'annexe du lycée Jeanne de Lestonnac, une école, un cours, une crèche et une halte garderie.

Décembre 2005

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Cuvier

Rue Cuvier

La rue Cuvier est une longue rue qui traverse les Brotteaux en direction de l'est, au sud du cours Vitton, depuis le quai Sarrail jusqu'au boulevard des Brotteaux, plus un petit allongement jusqu'à la rue Récamier.

30 autres entrées dans la même catégorie :