rue de la Monnaie

Rue de la Monnaie

Situation

  • La rue de la Monnaie débute rue Mercière, presque dans le prolongement de la rue Ferrandière, elle fait un coude et se termine sur la rue de l'ancienne Préfecture, après laquelle elle est dans l'axe des façades du quai des Célestins.

  • Elle est piétonne mais l'interdiction aux voitures est mal respectée.

Architecture

  • C'est l'une des plus belles rues de la presqu'île, elle est pavée et offre un air familier à ceux qui connaissent le Vieux Lyon.

  • La première partie est étroite entre des maisons de style renaissance, dont le fameux hôtel Horace Cardon. On peut remarquer une statue à l'angle de la rue Mercière et les belles arches de l'hôtel Cardon. Une statue et une enseigne publicitaire se répondent, représentant chacune un petit buveur sur un tonneau.

  • Après la rue du petit David, il y a un bel alignement de façades renaissance dont les arcades sont remarquables. En face, coté est, un ensemble des années 1970 reprend certaines caractéristiques des maisons d'en face, arcades, fenêtres carrées, mais construit en béton. Une galerie relie deux corps de bâtiments et fait un porche vers la rue Thomassin. Un passage toujours fermé traboule avec la rue Mercière et la rue de l'Ancienne Préfecture. Cet ensemble libère un espace triangle mis à profit par la terrasse de la Houblonnière.

  • Après la rue Thomassin, coté ouest, il y a encore quelques maisons anciennes, trois étages, moins mises en valeur, à l'exception des arches du Jerrick pub, dont les pierres clef de voûte sont parmi les plus belles de toute la ville avec leurs bonshommes sculptés. Coté est, un immeuble du 19e siècle fait le lien avec la rue de l'Ancienne Préfecture. A cet endroit, la vue s'ouvre sur le quai des Célestins et la colline de Fourvière.

Dédicace

  • La rue de la Monnaie est dédiée à un atelier de fabrication de pièces qui s'y trouvait au 17e siècle à l'angle de la rue Port du Temple.

  • Deux autres rues de Lyon ont eu une appellation semblable pour les mêmes raisons. La rue René Leynaud s'est longtemps appelée rue Vieille Monnaie de même que la rue de la Vieille dont le terme Monnaie a été abandonné.

  • On peut voir de nombreuses pièces frappées à Lyon au musée des beaux-arts.

Histoire

  • La rue de la Monnaie remonte à la fin du moyen âge, elle était à la limite de la ville construite au 14e siècle.

  • La famille Grollier possédait un hôtel particulier dans lequel Henri IV a fait installer l'atelier monétaire de Lyon en 1600.

Art et associations

  • On peut toujours admirer de belles oeuvres dans les vitrines de la galerie Célia B Guedj.

  • Le théâtre des Ateliers est l'un des plus célèbres de Lyon.

  • Le groupe de rock Solution H a sorti un disque.

Commerces et services

  • La rue de la Monnaie est animée la nuit par les nombreux bars, sept, dont l'Eden Rock, le Viper qui vient de fêter ses deux ans, et par les restaurants, Léone, tapas, la tour d'Asie, la Houblonnière qui vend des spécialités belges.

  • La journée, on peut y acheter du vin au Savour club et des vêtements dans deux boutiques.

Février 2006

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

rue de la Monnaie

rue de la Monnaie

La rue de la Monnaie débute rue Mercière, presque dans le prolongement de la rue Ferrandière, elle fait un coude et se termine sur la rue de l'ancienne Préfecture, après laquelle elle est dans l'axe des façades du quai des Célestins.

30 autres entrées dans la même catégorie :