Rue Jacques de Boissieu

Rue Jacques de Boissieu

Situation

  • La rue de Boissieu est une courte rue des Brotteaux qui va de la rue Tête d'Or à la rue Moyron, non loin du boulevard des Belges.

Architecture

  • Coté pair, c'est un ensemble de trois immeubles hauts, huit étages, semblant des années 1950 qui laissent un retrait pour un parking.

  • Coté impair, au nord, l'alignement suit la rue, mais deux ateliers bas laissent voir des maisons autour d'une cour.

  • Au n°1, un immeuble avec une tour proéminente se détache, semblant attendre un voisin.

  • A l'autre extrémité, une jolie maison de briques et de toits d'ardoise fait l'angle de la rue Moyron.

Dédicace

  • Jean Jacques de Boissieu est né à Lyon en 1736 il y est mort le 1er mars 1810.

  • Son talent de peintre et de graveur lui a apporté l'accès aux honneurs, il fut conseiller du roi et trésorier de France.

  • On lui doit plusieurs gravures représentant Lyon, notamment Pie VII sur la Saône et une vue du château de Pierre Scize. On peut voir ses tableaux au musée des beaux-arts.

  • Son petit fils, Jean Jacques de Boissieu, né à Lyon en 1807, mort en 1886 s'est fait connaître pour son ouvrage sur les inscriptions antiques et ses articles dans la revue du Lyonnais.
  • Après lui, Maurice de Boissieu (1844-1933) a été historien et membre de l'Académie de Lyon.

Histoire

  • Cette petite rue a été l'une des dernières tracées dans le quartier au début du 20e siècle.

Art et associations

  • La chambre des notaires y a son entrée dérobée.

Commerces et services

  • Pas de commerces, les pas de porte sont utilisés par des garages.

Mars 2006

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Jacques de Boissieu

Rue Jacques de Boissieu

La rue de Boissieu est une courte rue des Brotteaux qui va de la rue Tête d'Or à la rue Moyron, non loin du boulevard des Belges.

30 autres entrées dans la même catégorie :