Rue Vendôme

Rue Vendôme

Situation

  • La rue Vendôme débute en travers de l'avenue de Grande Bretagne, près du Rhône, tout au nord du sixième. Cette très longue rue traverse du nord au sud, tout le sixième, tout le troisième et se termine place Basch sur le cours Gambetta.

  • La circulation se fait du nord au sud sur deux voies, avec des places de parking de chaque coté.

Architecture

  • L'ouverture se fait entre deux grandes barres de l'avenue de Grande Bretagne, puis avec la petite maison incongrue du consulat général d'Italie.

  • Ensuite, les maisons sont alignées sur la rue, sauf un groupe de résidences à balcons, en retrait derrière un jardin, jusqu'à la rue Prévost, le 25 est daté de 1966. En face, le 24 est assez original avec ses deux colonnes il est daté de 1947.

  • La rue est moins large jusqu'à la place Puvis, il reste trois maisons à un étage, témoins du premier état des Brotteaux et plusieurs solides immeubles bourgeois, plus tardifs dans le 19e siècle.

  • Après l'église de la rédemption, il y a un long et bel ensemble d'immeubles du 19e siècle, cossus, bien décorés aux balcons en fer forgé, cinq étages, tout le long de l'arrondissement, jusqu'à la rue Le Royer dans le troisième. Le coté est est plus varié et plus récent, le 22 est daté de 1960, le 32 de 1989.

  • L'entrée du cabinet d'avocats au 87 en renfoncement est assez jolie.

  • Après la rue de Sèze, la rue devient très large, les immeubles bien décorés sont construits derrière une contre allée et une double rangée d'arbres qui pourraient faire une belle promenade si elle n'était utilisée comme vaste parking. Les arbres sont sensiblement dans l'alignement des colonnes de Saint Pothin. Il y a une belle série de portes de bois et portails de pierres du 109 au 125.

  • Après Saint Pothin, l'architecture perd sa belle unité, plus simple avec en plus des habitations de toutes époques, le flanc de pierres grises du lycée Herriot et les dalles de granite plus sombre, les colonnes de métal, et les surplombs du siège de la banque de Neuflize. Face à la grandiose entrée, une sculpture, datée de 1991, représente une poignée de mains perchée sur une boule de granite.

  • En face, la belle façade du 144 est gardée par un visage entouré de lauriers qui veille sur la porte. Au 148, immeuble presque jumeau, ce sont deux têtes de bois qui nous regardent en rigolant.

  • Après le cours Lafayette, la rue entre dans le troisième, elle est plus étroite.

  • Après la rue Le Royer, il y a beaucoup plus de constructions récentes, certaines hautes, comme le bloc de béton et de verre du flanc de l'hôtel Mercure.

  • Le 201 est curieusement décoré de chapiteaux.

  • Le 272 est un atelier avec un grand portail vitré.

  • La maison pour tous détonne, couverte de carrelage rose.

  • Une lyre de fer décore le balcon du 280.

  • Les 284 et 286 sont curieux, se rejoignant autour d'une mini cour, jalousement coupée en deux par une grille.

Dédicace

  • A partir du 15e siècle, les rois de France étaient ducs de Vendôme.

  • Le fils du roi Henri IV et de sa maîtresse Gabrielle des Estrées a été duc de Vendôme. Il paraît qu'il était bègue et gourmand et que par cette conjonction, c'est lui qui inventa le mot bonbon.

  • En 1548, le seigneur et le cardinal de Vendôme étaient à Lyon pour l'entrée de Henri II.

  • César duc de Vendôme a été gouverneur de Lyon de 1607 à 1612.

  • Un prince de Vendôme aurait habité dans le Gourguillon au 17e siècle.

  • Je ne sais pas s'il y a encore un duc de Vendôme, mais il reste une ville de 20 000 habitants dans le Loir et Cher non loin de Tours.

Histoire

  • La première école vétérinaire a été installée par Bourgelat en 1762, il en restait des vestiges rue Vendôme en 1901.

  • La partie nord fait partie du plan Morand élaboré à la fin du 18e siècle.

  • La partie sud a été décidée en 1857 sous l'autorité du préfet Vaïsse.

  • En 1896, en construisant un immeuble à l'angle de la rue Tronchet, on a retrouvé des ossements des condamnés à mort suite au siège de Lyon en 1793.

  • Le mage Philippe y a exercé la médecine au 117.

Art et associations

  • Au 237 se trouve la bibliothèque généalogique et la maison de la généalogie.

  • Les alcooliques anonymes aident ceux qui veulent éviter de subir les ravages de l'alcool.

  • Plusieurs associations, couples et familles du Rhône, sport et loisirs des Brotteaux, la maison pour tous de la ville de Lyon et la salle des Rancy accueillent de nombreuses activités.

  • Une plaque indique que Léon Vallas, historien et critique musical a vécu au 286.

  • En cheminant rue Vendôme, on passe devant les églises catholiques la Rédemption et Saint Pothin, mais l'une se trouve place Puvis de Chavanne, l'autre place Edgar Quinet, en revanche l'église adventiste du 7e jour réside bien rue Vendôme.

Commerces et services

  • Vu la longueur de la rue, les commerces sont nombreux, ils sont particulièrement variés.

  • On y trouve plusieurs consulats, Italie, Suède et Malte.

  • Des écoles pour tous les ages, maternelle immaculée conception, école et lycée bilingue de Lyon, collège Vendôme, lycée Jeanne de Lestonnac, ainsi que les fenêtres du lycée Herriot et trois cours.

  • Au 125 la librairie Le Moniteur est spécialisée dans l'architecture. Le Moniteur vend un atlas de l'aire urbaine sorti en 2006 et sept autres magazines du groupe. deux autres librairies, la maison de la bible et la librairie internationale des enfants.

  • Au 139, l'étude Chaine est héritière d'une histoire qui remonte à 1697. Parmi ses notaires, Louis Chaine a été président du conseil supérieur du notariat et de l'union internationale du notariat et Sophie Chaine qui a présidé le centième congrès des notaires.
  • Le club gymsea et l'institut Vendôme, sport en salle.

  • Six restaurants, sept bars, un snack.

  • Huit alimentations, une boulangerie, deux pâtisseries.

  • Un hôtel, neuf agences immobilières, trois régies.

  • L'Ecurie vend des accessoires moto, un garage auto.

  • Sept magasins de meubles, deux antiquaires, un architecte, un fleuriste, quatre magasins de décoration, une papeterie.

  • Une droguerie, une teinturerie, deux serrureries, deux tapissiers, deux vendeurs de tissus, un de journaux, un de carrelage, peinture, un de vitrail, un de tampons, un de rideaux et stores, un marchand de couleurs, le magasin du Tibet.

  • Trois magasins de vêtements, six d'esthétique, un de sacs, un tabac, trois pressings, une agence de voyages.

  • Trois agences d'intérim, trois magasins d'informatique.

  • Quatre banques avec un GAB dont le siège de Neuflize au hall grandiose.

  • Dix avocats, plus onze et sept autres réunis dans des cabinets.

  • Vingt professions médicales, quatre orthopédistes, deux infirmiers, deux pharmacies.

  • Quarante sociétés chez de Neuflize, huit autres dans un immeuble de bureaux et vingt autres disséminées.

Mars 2006

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Vendôme

Rue Vendôme

La rue Vendôme débute en travers de l'avenue de Grande Bretagne, près du Rhône, tout au nord du sixième. Cette très longue rue traverse du nord au sud, tout le sixième, tout le troisième et se termine place Basch sur le cours Gambetta.

30 autres entrées dans la même catégorie :