Rue Montgolfier

Rue de Montgolfier






Situation


  • La rue Montgolfier débute au chevet de l'église de la Rédemption, rue de Créqui, elle va vers l'est jusqu'au boulevard des Belges, au croisement de la rue Masséna, les voitures peuvent continuer vers Villeurbanne par l'avenue Verguin.

  • La circulation se fait vers l'est, sur deux voies à la fin.

  • Les premiers numéros sont devenus la rue Mouisset entre le Rhône et la Rédemption.


Architecture


  • Les constructions sont le long de la rue, presque toutes récentes coté sud, avec une rangée d'arbres et des stationnements en talon, plus variées coté nord.

  • Le 25 est une belle maison à trois étages, annexe du collège Vendôme.

  • Du 44 au 52, c'est une longue barre aux halls luxueux, marbrés et dorés.

  • Vers la rue Guimet, un immeuble rouge en longueur et une barre bleue en hauteur tranchent sur le gris.

  • Après la rue Garibaldi, ce sont des immeubles majoritairement récents, alignés sur la rue, jusqu'à sept étages, avec quelques maisons du 19e siècle.

  • Celui des 82 à 86 possède trois belles portes récentes en bois, entourées de piliers en marbre.

  • A l'angle de la rue Tête d'Or, un bel immeuble à encorbellement fait face à une maison individuelle aux beaux rosiers.


Dédicace


  • Les frères Joseph et Etienne de Montgolfier sont célèbres pour leur montgolfière avec laquelle ils firent le premier vol habité à Lyon le 19 janvier 1784 au-dessus de la plaine des Brotteaux. Le ballon, parti en face de l'Hôtel Dieu a fini aux Charpennes. L'année précédente, ils avaient fait voler un ballon seul à Annonay, puis avec des animaux, pour le roi à Versailles.

  • Le 4 juin 1784, un second ballon s'envola, en présence de Gustave, roi de Suède avec à bord Madame Tible, Lyonnaise, première femme à faire l'ascension, le ballon est allé jusqu'à la Duchère.

  • Joseph de Montgolfier est né à Vidalon les Annonay en 1840, il est mort à Balaruc les Bains le 26 juin 1810.

  • Jacques Etienne de Montgolfier est né à Vidalon les Annonay en 1745, il est mort le 1 août 1799 à Serrières.

  • Michel Joseph de Montgolfier était venu présenter son projet à l'Académie de Lyon le 23 septembre 1783 après avoir fait décoller son premier prototype à Annonay.

  • Ils ont dirigé les usines de papier familial inventant notamment le bélier hydraulique.


Histoire


  • Prévue sur le plan Morand, elle a été tracée au début du 19e siècle, d'abord jusqu'à la rue Duguesclin et achevée vers 1850 sous le nom de rue Pichegru.

  • Les constructions ont été plus tardives et ce sont faites jusqu'à la fin du 19e siècle, d'ouest en est.

  • Il y a eu un profond renouvellement dans la seconde moitié du 20e siècle qui continue puisqu'un terrain est en construction à l'angle de la rue Duguesclin.


Art et associations


  • La Croix Rouge a son accueil à l'angle de la rue de Créqui.


Commerces et services


  • On y trouve plusieurs sociétés importantes qui ont chacune leur bâtiment, Jet Multimédia, Sollar, Ram et au 19 le siège social de Haour frères qui ont construit nombre d'immeubles du quartier.

  • Il y a un pôle de trois médecins et trois dentistes et le collège universitaire d'implantologie orale.

  • Deux assureurs, deux avocats, un magasin de décoration et un fabriquant de billards.



Mai 2006

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Montgolfier

Rue Montgolfier

La rue Montgolfier débute au chevet de l'église de la Rédemption, rue de Créqui, elle va vers l'est jusqu'au boulevard des Belges, au croisement de la rue Masséna, les voitures peuvent continuer vers Villeurbanne par l'avenue Verguin.

30 autres entrées dans la même catégorie :