Rue Savoie

Rue de Savoie





Situation


  • La rue de Savoie va du quai des Célestins à la rue Jean Fabre.

  • La circulation se fait du quai à la rue Fabre puis à la place des Jacobins, le stationnement sur le coté nord.

  • La première allée coté Saône traboule avec la rue Dullin.


Architecture


  • Coté nord, c'est un alignement disparate quant à la hauteur et au style. Les bâtiments appartiennent aux hospices civils de Lyon, on peut remarquer un monstre marin sur une colonne.

  • Coté sud, c'est un alignement parfait des dos d'immeubles de la place des Célestins et de la rue Dullin, plus un dernier au-delà de la rue des Pazzi qui possède une porte originale. Ils sont simples, quatre étages sur entresol.


Dédicace


  • Ce sont des raisons parfaitement locales qui justifient l'attribution de ce nom, mais les ducs de Savoie ont eu une influence décisive sur la destinée des habitants de Lyon.

  • En 1315, Amédée V de Savoie avait acheté le couvent des Templiers dans l'emprise duquel a été tracée la rue. Par la suite Amédée VIII a cédé son domaine aux Célestins. Amédée VIII a été antipape sous le nom de Félix V. Louis duc de Savoie est mort aux Célestins.

  • En 1245, le duc de Savoie était influent sur la ville, c'est lui qui imposait la nomination de l'archevêque.

  • En 1272, Pierre a été archevêque de Lyon avant de devenir pape sous le nom de Innocent V.

  • Philippe de Savoie a été archevêque de Lyon vingt deux ans avant de devenir duc de Savoie.

  • Guillaume de Savoie, avant son frère Pierre fut archevêque à partir du départ du pape Innocent IV en remerciement de services rendus en Italie.

  • Pierre de Savoie a été nommé archevêque de Lyon en 1310, il est mort en 1336, la ville, encore possession d'empire a été alors lieu d'un conflit entre le roi Philippe le Bel, son frère, Louis de Navarre occupant la ville avec son armée, l'empereur Henri VII qui était intéressé par les revenus des péages sur le Rhône, et le pape Clément V arbitrant les hostilités.

  • En 1312, Louis le Hutin a porté le siège devant Lyon avant de repartir pour Paris, avec l'archevêque Pierre de Savoie prisonnier qui a dû céder ses droits sur la ville à Philippe le Bel, scellant le rattachement de Lyon à la France qui tient depuis bientôt sept cents ans. Louis le Hutin a annexé la ville de Lyon à la couronne de France à Noël 1315, suite à la cession faite par Pierre de Savoie. C'est Pierre de Savoie qui a acquit les terrains le long du Rhône à Saint Clair et à la Guillotière.

  • La charte sapaudine de 1320 partageait les pouvoirs à Lyon entre le représentant du roi, ceux des bourgeois et l'archevêque.

  • En 1415 ou 1416, l'empereur Sigismond est venu à Lyon, il a tenté de faire passer Amé de Savoie de comte en Duc, comme la ville de Lyon était passée sous contrôle royal, l'empereur a dû attendre de passer à Montluel pour établir le titre.

  • Charlotte de Savoie, épouse de Louis XI a été l'une des bienfaitrices du couvent des Célestins.

  • La reine Louise de Savoie a assuré la régence du royaume de France depuis le cloître de Saint Just. En août 1524 elle est revenue avec son fils François 1er et le gouvernement pendant quinze mois.

  • Françoise de Savoie est venue à l'abbaye d'Ainay pour se marier avec Henri de Nassau en 1502.

  • Jacques de Savoie a été gouverneur du Lyonnais avant 1571.

  • Charles Emmanuel de Savoie a été gouverneur de Lyon de 1588 à 1595.

  • Les ducs de Savoie logeaient au couvent des Célestins, Louis II de Savoie l'ayant fait construire.

  • L'héritier du trône de Savoie était encore en procès à la fin du 18e siècle pour la possession de l'ancien domaine des Célestins.


Histoire


  • Les Templiers ont été les premiers occupants du quartier au moyen âge, par force, ils ont dû céder leur monastère aux ducs de Savoie qui l'ont vendu aux Célestins lesquels sont restés jusqu'à la fin du 18e siècle.

  • Les Célestins ont été vendus pour lotissement et la rue de Savoie a pris naissance à la fin du 18e siècle.

  • Au milieu du 19e siècle, la rue de Savoie devait être élargie pour traverser la presqu'île en prolongement de la rue Childebert, mais elle a été épargnée.


Art et associations


  • Les commerces et leurs clients sont inspirés par le théâtre des Célestins.


Commerces et services


  • Ils sont communs avec la place, hôtel du théâtre, café des comédiens, bar l'avant scène.




Juin 2006

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Savoie

Rue Savoie

La rue de Savoie va du quai des Célestins à la rue Jean Fabre.

30 autres entrées dans la même catégorie :