Rue Le Royer

Rue le Royer





Situation


  • La rue Le Royer débute avenue de Saxe, traverse la rue Vendôme, la rue de Créqui et se termine rue Duguesclin.

  • La circulation se fait de la rue de Créqui à l'avenue de Saxe.

  • C'est une allée piétonne à partir de la rue de Créqui, les piétons peuvent continuer jusqu'aux halles sous les piliers des grandes barres d'habitation de la rue Duguesclin.

  • La rue est surveillée par plusieurs caméras.


Architecture


  • De part et d'autre, elle butte sur des façades de rues plus importantes.

  • Coté sud, elle est bordée d'abord de deux hauts immeubles de béton de sept étages, du 20e siècle, l'un du début avec des surplombs, l'autre vitré plus récent.

  • Ensuite viennent deux maisons plus anciennes à deux étages, la première avec un atelier, elles encadrent un petit immeuble à toit rond, construit vers les années 2000.

  • Le dernier pâté est un immeuble de bureaux, de fer et de verre sur piliers de béton de six étages.

  • Coté nord, deux blocs d'habitations, semblant du début du 20e siècle, sauf le n°9. Ils font cinq étages, peu décorés, sauf des toits d'ardoise au début de la rue.

  • Le dernier est un long trait de béton avec une barre donnant sur la rue Duguesclin, un étage sur rez de chaussée, fermé par des grilles.


Dédicace


  • Philippe le Royer est né à Genève en 1816, il est mort le 25 février 1897 à Paris, il est enterré au père Lachaise.

  • Il a été avocat, puis procureur général à Lyon. Le Royer était vénérable de la loge le parfait silence vers 1870.

  • Il est devenu président du sénat en 1882 et l'est resté jusqu'en 1893. Il a été ministre de la justice et a aussi présidé la haute cour de justice lors du jugement du général Boulanger.

  • Cette rue est bien nommée, ses habitants respectent le silence cher à Le Royer surtout le dimanche et les fenêtres des tribunaux administratifs donnent sur la rue depuis 1974.


Histoire


  • Le quartier s'est urbanisé au milieu du 19e siècle sans la rue Le Royer qui a été tracée bien plus tard, le tronçon est à la fin du 19e siècle, la suite au début du 20e.

  • Le tronçon d'origine a été complètement transformé lors de la construction des tribunaux dans les années 1970.


Art et associations


  • Michel Le Royer joue tout près au théâtre de la Tête d'Or, avenue de Saxe depuis 1986, il a aussi ouvert un cours, La Recréation, mais il ne l'a pas installé dans la rue.

  • Un autre Lyonnais ou presque, Jean Marie Le Royer, magicien de Saint Laurent de Mure, a participé à de nombreux festivals mondiaux des magiciens.


Commerces et services


  • On y trouve un bouchon, Daniel et Denise, un atelier de revêtements muraux, une agence immobilière, un cabinet d'avocats, le garage et l'entrée fournisseurs de l'hôtel Mercure.



Août 2006

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Le Royer

Rue Le Royer

La rue Le Royer débute avenue de Saxe, traverse la rue Vendôme, la rue de Créqui et se termine rue Duguesclin.

30 autres entrées dans la même catégorie :