Rue Laurencin

Rue Laurencin





Situation


  • La rue Laurencin va de la rue de la Charité, face au musée des tissus, au croisement de la rue de Fleurieu au quai Gailleton, face à l'université.

  • La circulation se fait de la rue de la Charité vers le quai.

  • Le n°9 traboule vers la cour des Trois Passages, puis vers la place Gailleton.


Architecture


  • De part et d'autre, c'est un bel alignement de façades anciennes, sobres, trois à cinq étages.

  • A l'angle de la rue de la Charité, une petite sainte famille sculptée veille sur la rue, en face, les murs de la crêperie sont décorés d'une vue du Vieux Lyon.

  • Les pas de porte coté sud sont bien encadrés de bois peint.

  • Le 11 est le plus imposant avec son balcon, la porte du 14 est en beau bois vernis.

  • Le 16 a la plus belle entrée avec un visage sur la ferronnerie du balcon et un grand portail de bois.


Dédicace


  • J E B de Laurencin a financé les travaux de Perrache, mettant à sec les terrains sur lesquels sont établis la rue. le 22 avril 1805, il présentait son projet à Napoléon Bonaparte venu visiter l'Académie de Lyon.
    J E de Laurencin était président du conseil général en 1810. Jean Espérance Blandine de Laurencin a vécu du 9 janvier 1740 au 20 janvier 1812. Il était aussi, militaire, littérateur, membre de l'institut de France et de l'ordre de Saint Louis. Il a sa tombe à Loyasse.

  • Avant lui, à la mort du roi Louis XII, Claude Laurencin seigneur de Riverie fut l'un des cinq ambassadeurs de la ville auprès de François 1er en vue de faire maintenir les foires de Lyon et les autres privilèges de la ville, il était échevin en 1533.

  • En 1515, quand le nouveau roi fit son entrée triomphale dans Lyon, Pierre Laurencin fut l'un des douze conseillers de la ville qui avaient organisé les festivités.

  • A partir de 1556 Claudine Laurencin a vendu par lots le terrain de Villeneuve le Plat, juste au nord de la rue.

  • La famille Laurencin tenait l'auberge des Trois Fontaines, en bas du Gourguillon, un autre restaurant s'appelle Laurencin rue Saint Jean.

  • Aimé François Comte de Laurencin a été le dernier membre de cette famille, il est mort le 7 octobre 1833, après avoir été député du Rhône et membre de l'académie de Lyon.

  • Il y a eu une première rue Laurencin, dédiée à Claudine. Au 17e siècle, elle se trouvait au nord de la rue Sala et au sud de l'hospice de la Charité qui pouvait recevoir mille cinq cent pauvres.


Histoire


  • Un rempart a longé le Rhône jusqu'à sa démolition en 1777.

  • La rue Laurencin a été aménagée avant la fin du 18e siècle.


Art et associations


  • On y trouve un cours de dessin.


Commerces et services


  • C'est une rue de restaurateurs, cinq en alimentation et plusieurs autres, en bois doré, rénovation d'intérieur, armurerie, tableaux et un relieur de livres.

  • Un fourreur, un bar, un kiné, un tondeur de chiens, un vendeur de jouets, deux sociétés.



Août 2006

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Laurencin

Rue Laurencin

La rue Laurencin va de la rue de la Charité, face au musée des tissus, au croisement de la rue de Fleurieu au quai Gailleton, face à l'université.

30 autres entrées dans la même catégorie :