Rue Jean Jullien

Rue Jean Jullien





Situation


  • La rue Jean Jullien débute rue Georges Kubler, elle fait une fourche avec la rue de la Tour de Pin. Elle descend assez raide dans le vallon de la Boucle jusqu'à une façade de la rue Eugène Pons.


Architecture


  • Le coté est est occupé par un alignement de maisons du 19e ou début 20e siècle, le 6 bis date de 1904. Elles ont différentes hauteurs, de un à quatre étages, faisant une sorte d'escalier brisé par la pente, coupé par les rues Artaud et Ruplinger, interrompues par un atelier de carrosserie.

  • Le coté ouest débute par une patte d'oie plantée d'arbres, puis par le flanc d'une maison individuelle à un étage à la curieuse fenêtre tournante. Ensuite, ce sont trois maisons individuelles derrière leurs jardinets.

  • La dernière parcelle est libre. En 2013, elle est désormais occupée par de petits immeubles blancs en arrondi sur la rue Pons.


Dédicace


  • Jean Jullien, né à Lyon en 1854, mort à Ville d'Avray en 1919 est honoré comme acteur dramatique naturaliste.

  • Il ne faut pas la confondre avec la rue Julien qui était le prénom de l’un des enfants Richard Vitton.

  • En 1417, Jean Julien a été envoyé à Paris pour négocier l’impôt de la ville auprès du dauphin.

  • Charles Julien est mort au champ d'honneur le 7 décembre 1915.

  • Emile Jullien (1847-1931) a été historien et membre de l'Académie de Lyon.

  • Un autre Jean Jullien a sa plaque plâtrerie peinture tout près au 5, rue Artaud.

  • Elle s'est d'abord appelée rue Chaumais.


Histoire


  • La rue a été tracée au milieu du 19e siècle et urbanisé sur son coté est.

  • Le coté ouest a été occupé par un petit quartier de maisons individuelles.

  • En ce début de 21e siècle, ce pâté de maisons a commencé à être grignoté pour les remplacer par des immeubles. Ainsi, l'angle avec la rue Pons est l'objet d'un permis de construire trois immeubles de douze mètres de haut.


Art et associations


  • La maison de la "parentalité" et de la naissance est installée au 6 bis.

  • Au 14, la compagnie des pentes reprend le flambeau théâtral de Jean Jullien.


Commerces et services


  • Si vous avez un carrosse, vous pouvez le faire entretenir.

  • Vous pouvez boire dans deux bars, dont l'un, la Camille se veut café animation.

  • Rouge lubie crée des meubles à mosaïque.



Octobre 2006

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Jean Jullien

Rue Jean Jullien

La rue Jean Jullien débute rue Georges Kubler, elle fait une fourche avec la rue de la Tour de Pin. Elle descend assez raide dans le vallon de la Boucle jusqu'à une façade de la rue Eugène Pons.

30 autres entrées dans la même catégorie :