Rue Joannès Drevet

Rue Joannès Drevet

Situation

  • La rue Joannès Drevet va du quai Tilsitt à la rue Guynemer, au sud de la rue Bizolon et au nord de la rue Borel.

  • La circulation se fait dans l'autre sens, sur des pavés.

Architecture

  • C'est une rue très courte avec seulement deux ouvertures sur la rue, la jolie porte du n°3 et celle du n°4.

  • Coté nord, deux beaux flancs d'immeubles de quatre et cinq étages sur entresol se rejoignent en un angle intérieur.

  • Coté sud, trois flancs dissemblables, le plus beau est sur le quai, un plus récent sur la rue Guynemer, il doit dater sensiblement de la mort de Drevet et possède une colonne proéminente, le court espace entre les deux est occupé par une façade étroite de trois fenêtres de large.

Dédicace

  • Joannès Drevet est né en 1854 quai Tilsitt.

  • Il a aménagé son atelier dans cette rue qui s’appelait alors Sainte Colombe.

  • On lui doit de nombreuses gravures ainsi que des peintures sur Lyon et de nombreuses illustrations de livres sur Lyon comme à travers Lyon de Auguste Bletton ou, le Lyon de nos pères dans lequel il dessine Lyon tel qu’il devait être en 1643, et Vieilles pierres lyonnaises de Emmanuel Vingtrinier.

  • Il a aussi fait ses propres livres d’illustrations comme eaux fortes lyonnaises, Lyon disparu et Lyon qui s’en va.

  • Il est mort en 1940, quai de Bondy où il vivait depuis 1892.

  • Son fils, Joanny Drevet, né à Lyon le 13 janvier 1889, mort à Lyon le 21 octobre 1969 a été aussi un graveur renommé. Il a illustré l'un des livres les plus renommés de Lyon, Calixte ou l'introduction à la vie lyonnaise.

  • Pierre Drevet qui a vécu de 1664 à 1738 ainsi que ses fils s’étaient déjà illustrés comme graveurs à Lyon.

  • Paul Drevet est mort au champ d'honneur le 24 avril 1918.

Histoire

  • A la fin du moyen âge, il y avait un petit hameau au bord de la Saône.

  • La rue Joannès Drevet apparaît au 17e siècle, elle permettait le débouché sur la Saône à partir de la rue Sainte Hélène, entre l'Arsenal au nord et le couvent de Sainte Claire au sud.

  • Les troubles de la révolution ont mis fin à ces établissements du sabre et du goupillon mais ont conservé le tracé anguleux de la rue Drevet.

Art et associations

  • Un peintre a pris le relais de Joannès Drevet, il a son atelier au coin de la rue Guynemer.

Commerces et services

  • Il n'y a pas de commerces, coté nord, ce sont les salles de cours des écoles Condé, coté sud, des garages et des appartements.

Décembre 2006

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Note 
11/01/2017

Paradoxe

La plaque de rue à l'angle nord au coin de la rue Guynemer a été souillé par un tager ignare méconnaissant le génie du graphiste qu'était Joannés Drevet!
PS: ne pas confondre avec son fils Joanny.

Donnez votre avis !

Donnez votre avis

Rue Joannès Drevet

Rue Joannès Drevet

La rue Joannès Drevet va du quai Tilsitt à la rue Guynemer, au sud de la rue Bizolon et au nord de la rue Borel.

30 autres entrées dans la même catégorie :