Rue d'Enghien

Rue d'Enghien





Situation


  • La rue d'Enghien va de la rue Bourgelat, face à l'entrée sud de Saint Martin d'Ainay, jusqu'au cours de Verdun Gensoul.

  • La circulation se fait vers le nord, le stationnement des deux cotés, chaque intervalle entre les voitures est muni de sa crotte, à charge pour le piéton distrait de la répandre sur le trottoir.


Architecture


  • Le premier pâté de maisons est différent, entre un bâtiment ancien sans étage et la mairie du second, un hôtel particulier de 1875 construit en pierres de taille, deux étages sous fronton avec un balcon et un escalier montant à l'entrée surmontée par une tête de lion. Un petit cube gris et blanc construit en 2010 fait désormais face à la mairie.

  • La rue débute vraiment après la rue Franklin, ce sont deux alignements bien réguliers de façades d'où n'émergent que quelques balcons. Elles sont hautes de trois à six étages avec une alternance d'immeubles du 19e siècle et de la fin du 20e. Le 11bis a de belles ouvertures de pierres bien arrondies.

  • Deux bâtiments de béton unis par une ouverture vitrée en retrait sont le dos de l'université catholique construite vers l'an 2000.

  • Après la rue Plessier, les immeubles sont plus imposants, dans le style de la fin du 19e siècle avec de lourdes décorations et surtout une série de grandes portes de bois à deux battants. Celle du 28 possède des cornes d'abondance autour de l'imposte.


Dédicace


  • En plus de cette rue, les comtes d'Enghien ont inspiré deux villes, une en Belgique, une près de Paris, le comté est ensuite devenu duché.

  • Un membre de la famille fut grand-père du duc de Condé, et donc parent de Henri IV, le roi le plus populaire dans les rues de Lyon.

  • La rue a été attribuée à Louis Antoine Henri de Bourbon Condé, duc d'Enghien, né en 1772 à Chantilly et fusillé en 1804 à Vincennes, soupçonné de complot contre Napoléon.


Histoire


  • Le nord de la rue était dans l'enceinte de l'abbaye d'Ainay, au-delà du rempart, un terrain inexploité allait jusqu'au confluent.

  • La rue a été tracée suite aux aménagements de Perrache et construite en partant du nord au début du 19e siècle.


Art et associations


  • Deux associations, Ressort qui aide à la recherche d'emploi et l'union de gestion des foyers restaurants de Lyon.


Commerces et services


  • La mairie du second arrondissement héberge les services municipaux et une association d'entraide aux personnes âgées du second. La police municipale y a un bureau.

  • L'université catholique offre neuf unités d'enseignement aux sigles plus ou moins ésotériques. Les écoles de Condé y ont leur atelier Degas.

  • Les commerces ne sont pas nombreux, une boulangerie, une maroquinerie, un bar et un hôtel, un tapissier décorateur, deux sociétés.


Janvier 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue d'Enghien

Rue d'Enghien

La rue d'Enghien va de la rue Bourgelat, face à l'entrée sud de Saint Martin d'Ainay, jusqu'au cours de Verdun Gensoul.

30 autres entrées dans la même catégorie :