Rue François Garcin

Rue François Garcin

Situation

  • La rue François Garcin part de la rue de Bonnel, face à un jardin entre deux énormes barres et arrive au croisement de la rue Dunoir et de la rue Moncey.

  • La seconde partie part de la rue Servient, traverse la rue de la Part Dieu et se termine rue Mazenod où elle se prolonge par la rue Clos Suiphon.

  • Comme elle est large, elle offre des places de stationnement nombreuses.

Architecture

  • La première partie est courte entre deux flancs d'immeubles, l'un ancien, avec des ferronneries aux fenêtres, l'autre neuf, dallé de granite.

  • Elle passe sous un large porche surmonté de cinq étages qui unit les deux ailes de la résidence citadines dont la partie est part en biais, laissant de la place à un petit jardin.

  • La seconde partie se prend au dos de la mairie du troisième, un vaste édifice de pierres de deux étages surmonté de chapiteaux ronds ou triangles.

  • En face, c'est un alignement disparate de deux flancs d'immeubles récents qui encadrent une petite maison à un étage et un immeuble récent à la façade en avancée.

  • La dernière partie est verdoyante et étonnamment ombragée pour un paysage urbain sous une frondaison qui sert de parking. Coté est, une rampe donne accès à une barre de béton dont on peut voir le profil. Coté ouest, les arbres cachent un alignement de petits immeubles de quatre étages dans le style des années 1900.

Dédicace

  • François Garcin possédait une maison 14 rue de la Charité, il l’a légué au dépôt de mendicité, sa fortune est revenue à l'Antiquaille. Il faisait alors preuve d’originalité, on ne compte plus les maisons léguées aux hospices civils de Lyon.

  • François Garcin, ancien négociant, décédé en 1845, je ne sais pas si c'est le même leur en a donné une, 7 place des Jacobins. On peut la voir en photo dans le fond Sylvestre de la bibliothèque.

  • Merci à un lecteur qui a retrouvé son acte de décès le 21 janvier 1845, 6 rue Désiré à l'âge de nonante un ans, et l'acceptation de son legs par le conseil municipal, c'est bien le même. Il faisait des dons financiers à la fondation Denuzière, au dépôt de mendicité, à l'hospice de la Charité, à l'enseignement mutuel, aux pauvres de Saint Polycarpe, donnait deux tableaux à la ville et la maison 8 place des Jacobins à l'Antiquaille.

  • Edouard François Garcin né à Lyon, dans le premier, le 14 septembre 1884 a été un pionnier de l'aviation, il est mort dans un combat aux commandes de son avion le 16 octobre 1917 à Lesseux.

Histoire

  • La rue François Garcin a été percée tardivement vers 1900 en recoupant des lots plus grands.

  • Elle a été divisée en deux parties vers 1980 avec l'aménagement de la rue Moncey.

Art et associations

  • En 1955, AGEL y a organisé le championnat du monde universitaire d'échecs avec la participation du futur champion du monde Boris Spasski.

Commerces et services

  • Deux restaurants, dont l'un jouit de la bonne ombre de la partie sud.

  • Deux cabinets d'avocats sont installés au 31 et 33, une vingtaine de sociétés sont au 21.

  • Les autres pas de porte sont occupés par un coiffeur et un garage auto.

  • La résidence citadine loue des logements meublés.

Avril 2007 et avril 2014

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue François Garcin

Rue François Garcin

La rue François Garcin part de la rue de Bonnel, face à un jardin entre deux énormes barres et arrive au croisement de la rue Dunoir et de la rue Moncey.

30 autres entrées dans la même catégorie :