Rue de Bonnel

Rue de Bonnel

Situation

  • La rue de Bonnel débute quai Augagneur, face au square Delestraint, elle part vers l'est jusqu'à la rue Garibaldi après laquelle elle passe sous le centre commercial, ressort boulevard Vivier Merle, passe encore sous deux ponts de chemin de fer et se termine rue de la Villette qu'elle croise par un grand rond point après lequel elle se prolonge par la rue Saint Antoine.

  • La circulation se fait vers l'est sur trois ou quatre voies avec les bus 28, 41, 99. Le boulevard Vivier Merle forme une bretelle en trémie qui ressort rue de Bonnel.

  • C'est la jumelle de la rue Servient, on va à la Part Dieu par la rue de Bonnel, on en revient par la rue Servient.

  • Elle dessert les parcs de stationnement Bonnel, Servient et Part Dieu nord.

  • Au croisement de la rue de la Villette, on a vue sur deux des plus hautes tours de Lyon et la troisième ne devrait plus tarder à les rejoindre.

Architecture

  • Elle est bordée d'arbres par intermittence.

  • Coté sud, on longe les grilles du square, puis celles de la préfecture dont on voit le flanc nord et les jardins. On peut admirer le grand escalier et la statue de Victor de Laprade alors qu'une autre statue nous tourne le dos.

  • En face, ce sont des constructions de la fin du 19e siècle, deux sont impressionnantes, les 7 et 9 sont bâtis autour d'une cour qui leur donnent l'allure d'hôtels particuliers, le 7 est majestueux par son petit arbre, son lion et sa porte. Pour le 9 ce sont les figures à l'angle de la rue Corneille qu'il faut regarder. Après cette rue, les façades débordent de lourds balcons.

  • L'ambiance change après l'avenue de Saxe, on entre dans un monde moderne, il reste quelques maisons du 19e siècle, trois ou quatre étages, assez simples, mais la majorité sont de grands édifices du 20e siècle, la majorité des années 1970. Ils sont en béton, certains avec d'amples surfaces vitrées, hauts, jusqu'à une quinzaine d'étages.

  • Au n°29, l’hôtel Mercure est installé dans un ancien garage de 1932.

  • Les AGF sont construits en plusieurs volumes, laissant une place avec une fontaine.

  • Le 40, des avocats a un grand portail dallé de granite et des vitres dont l'agencement provoque des reflets éclatés. Le palais de justice a de froides bandes horizontales et un toit surplombant par endroits.

  • L'OPAC est décoré par deux mosaïques colorées.

  • Coté sud, entre les rues Garcin et Moncey, un alignement séculaire est resté en place avec une belle entrée au 96 et des devantures bien colorées par les commerces. Avant la rue Garibaldi, un immeuble moderne couvre une galerie d'arcades carrelées, le croisement laisse une place avec la terrasse du restaurant de l'Ibis et de curieuses boules rouges pour repousser les tentatives des voitures.

  • Après la rue Garibaldi, on voit la tour de la banque Populaire, puis l'énorme dos de la barre Britania. Comme l'endroit est difficilement accessible, par l'esplanade de la Part Dieu, on a peint les piétons sur les murs. Coté sud, le dos de la coquille de béton de l'auditorium est couvert par de la végétation grimpante.

  • Un escalier permet de monter sur l'esplanade de la Part Dieu et de rejoindre le centre commercial.

  • Avant le boulevard Vivier Merle, la chaussée ressort entre la tour massive de la caisse d'épargne et le chantier de la tour oxygène.

  • Après le boulevard, coté nord, on passe la haute tour de verre sombre de la société Suisse et son satellite puis on voit la cheminée du chauffage urbain.

  • Coté sud, c'est le flanc de l'ensemble d'immeubles des TCL, puis de l'autre coté du chemin de fer, un flanc neuf et vitré d'immeubles de bureaux.

Dédicace

  • Jacques de Bonnel a été échevin de Lyon en 1702. Il a donné sa fortune à la ville.

  • Plus tard, Joseph Bonnel fut un mathématicien élu à l’Académie de Lyon en 1874. Il a écrit une histoire de l’Académie.

  • André Bonnel est mort au champ d'honneur le 7 août 1916.

  • Plus récemment, Bruno Bonnell est devenu célèbre pour avoir monté la société de jeux vidéos Infogrammes devenue Atari et fait construire son étonnant siège quai du Commerce. Depuis, il est devenu l'un des principaux créateurs de robots, directeur de la société Robopolis et animateur du salon Innorobo.

Histoire

  • Une des rares constructions de la renaissance sur la rive gauche se trouvait ici, le domaine de la Part Dieu (peut-être coté sud entre les rues Moncey et Garibaldi). On a démoli les dernières fenêtres à meneaux dans les années 1980.

  • Ensuite, il a fallu attendre le 19e siècle pour que l'urbanisation la rejoigne à partir du quai.

  • Avant l'avenue de Saxe, ce sont les travaux de la préfecture dans les années 1890 qui lui ont donné sa figure, autour de la Part Dieu, ce sont les années 1970 avec une nouvelle vague après l'an 2000 à l'est.

  • La partie est était bloquée par les casernes de la Part Dieu et c'est vers les années 1970 que la rue a été prolongée absorbant une partie de la rue Saint Antoine avec le dernier rond point terminé après l'an 2000.

  • Pendant une trentaine d'années, on a voulu donner une sœur à la tour du crédit lyonnais, une dizaine de projets de sont succédé, sur la fin, la société suisse qui avait entre temps élevé sa propre tour menaçait de procès quiconque viendrait lui faire de l'ombre. En 2007, les difficultés semblent aplanies et la tour est montée au fil de l'année 2009. Désormais, c'est la tour AGF, pleine d'amiante qui doit être démolie au profit d'une tour de 200 mètres.

  • Le 19 juin 1940, les Allemands ont remonté la rue pour venir prendre possession de la préfecture.

  • Le 6 août 2016, un automobiliste a grillé un feu tuant un autre conducteur. Le chauffard s'est enfui en Algérie pour échapper à la justice.

Art et associations

  • Les artistes y ont leur entrée de l'auditorium.

Commerces et services

  • Il y a beaucoup de bureaux et les sièges régionaux de la Banque Populaire, des AGF, de la Société Suisse, le centre d'affaires AZ, deux agences d'intérim, le promoteur UTEI, une cinquantaine de sociétés, surtout dans quatre immeubles de bureau.

  • Une entrée des halles de Lyon, une alimentation.

  • Le barreau de Lyon et l'ordre des avocats.

  • Sept restaurants, un bar, trois hôtels.

  • Un fleuriste, une agence immobilière, un opticien, un magasin d'électroménager.

  • Quatre coiffeurs, deux instituts de beauté, un magasin de vêtements.

  • Un garage, une location de voitures, une station d'essence.

Mai 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue de Bonnel

Rue de Bonnel

La rue de Bonnel débute quai Augagneur, face au square Delestraint, elle part vers l'est jusqu'à la rue Garibaldi après laquelle elle passe sous le centre commercial, ressort boulevard Vivier Merle, passe encore sous deux ponts de chemin de fer et se termine rue de la Villette qu'elle croise par un grand rond point après lequel elle se prolonge par la rue Saint Antoine.

30 autres entrées dans la même catégorie :