Rue Lalande

Rue Lalande

 

 

Situation

  • La rue Lalande part de la place Jules Ferry, à l'angle de la rue Vauban coté est et au bout de la patte d'oie qui la réunit avec la rue Jules Fabre coté ouest. Elle se termine cours Lafayette, face à la cheminée du chauffage urbain. C'est la première à l'ouest de la voie de chemin de fer dont on voit la butte entre les immeubles.
  • La circulation se fait vers le sud.

Architecture

  • Les façades du coté est viennent en prolongement de celle de la gare des Brotteaux ce sont des constructions du 20e siècle, déjà anciennes. Après un petit immeuble, il y a un bel ensemble de trois maisons similaires, la troisième curieusement réduite en volume, elles sont séparées par des parkings. L'alignement se termine par un groupe d'immeubles hauts avec des colonnes et des balcons surplombants.
  • Coté ouest, le gros immeuble du central téléphonique se dresse, un peu isolé par la rue Fournet, les deux immeubles suivants sont en retrait, ce sont deux barres importantes de neuf et dix étages, la première est un dos de la rue Jules Favre, elle a une rangée d'arbres devant. La rue se termine par un ancien atelier qui avance de cinq mètres sur l'alignement.

Dédicace

  • Jérôme le Français est né le 11 juillet 1732 à Bourg en Bresse. Sous l'ancien régime, il devint La Lande, et en 1793 Lalande, nom sous lequel on l'honore et qui lui a permis de dépasser cette date pour mourir le 4 avril 1807 à Paris.
  • Il a été un grand astronome, travaillant sur les orbites des planètes et des comètes. Il a été membre de l'Académie des sciences et professeur au collège de France. Il a publié une histoire céleste française.
  • Lalande est venu à Lyon en 1756 comme associé de l'Académie. Il est revenu présenter ses travaux sur l'astronomie au grand collège en 1802.
  • Son neveu Michel Jean Jérôme a été lui aussi astronome, son nom reste associé à la découverte de Neptune.

Histoire

  • Au 19e siècle, la rue Lalande était dans l'emprise du fort des Brotteaux.
  • Elle a été tracée au 20e siècle après le changement de trajectoire de la voie de chemin de fer.
  • En 2014, l'immeuble Edison monte à l'angle de la rue Vauban, il arbore un grand cercle de béton à son sommet.

Art et associations

  • Le syndicat CGT y a un local.

Commerces et services

  • On peut y loger à l'hôtel Richelieu et à la résidence Lalande.

 

Juillet 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Lalande

Rue Lalande

La rue Lalande part de la place Jules Ferry, à l'angle de la rue Vauban coté est et au bout de la patte d'oie qui la réunit avec la rue Jules Fabre coté ouest. Elle se termine cours Lafayette, face à la cheminée du chauffage urbain. C'est la première à l'ouest de la voie de chemin de fer dont on voit la butte entre les immeubles.

30 autres entrées dans la même catégorie :