Rue de Champvert

Rue de Champvert





Situation


  • La rue de Champvert débute près du Point du Jour, traverse la rue Locard puis descend en forte pente jusqu'à l'avenue Barthélemy Buyer, face à la rue Frère Benoit.

  • En bas, elle coupe la voie verte de Champvert, coté ouest, une contre allée dessert les allées de plusieurs résidences.

  • Les voitures circulent dans les deux sens ainsi que les bus 42, 46 et 49.

  • Vers le nord on aperçoit les barres de la Duchère et la boule du mont Thou.


Architecture


  • Une première partie est plane et plus construite, l'angle de la rue des Aqueducs est occupé par l'église notre Dame, une structure en étoile au beau clocher pointu au perron de laquelle on accède par deux bretelles circulaires. Les vitraux baignent l'intérieur d'une lueur orange. L'église voisine avec une vaste maison ancienne à la belle symétrie autour de deux étages centraux. En face, c'est une grande barre d'immeubles avec trois colonnes de balcons en avancée.

  • Ensuite, la rue descend entre de grands arbres, les constructions sont en retrait, coté ouest, ce sont des habitations. La résidence du bois gentil est faite de plusieurs volumes et orientations, de deux à cinq étages avec une alternance de bandes de bois entre les fenêtres. Coté est, une grille défend l'accès au domaine du centre des Massues dont on aperçoit de grandes structures de béton aux larges fenêtres.

  • Au 39, une grosse maison ancienne dont la charpente débordante protège une large frise peinte trône dans un parc public. Coté ouest, la rue se termine au 70 par une immense tour de dix huit étages.


Dédicace


  • Le quartier que la rue traverse s'appelle Champvert.


Histoire


  • On a retrouvé plusieurs plaques avec des inscriptions latines dans le clos Marduel à Champvert.

  • En 1599, Benoit Blanchet, seigneur de la chambre, lieutenant général du Roannais avait une maison à Champvert qu'il tenait de son père, le président de la chambre André Vernay lui dédie une étude sur la justice à Lyon, le style ordinaire de la sénéchaussée et siège présidial de Lyon, imprimé par Ancelin à Lyon.

  • Une gravure de Boissieu représente Champ Verd en 1764, on y voit quelques maisons éparses dans la campagne.

  • Le 2 septembre 1836, Dufavet, qui travaillait à creuser un puits fut enseveli dans un éboulement. Il survécut treize jours en compagnie d'une mouche avant que les secours ne parvinssent à le dégager.

  • Les Compagnons de la Chanson avaient leur local de répétition au 10 à partir de 1942 avant de connaître le succès et de publier de nombreux disques. Une curieuse plaque avec leurs silhouettes en indique le lieu.

  • A partir des années 1960, les propriétés des grosses maisons bourgeoises ont été démantelées pour y installer des immeubles. Il en reste trois, celle du jardin public, celle des compagnons de la Chanson et une en bordure de route.


Art et associations


  • Je ne sais pas si des choristes se réunissent toujours au 10 quand ils entendent les trois cloches de l'église sonner.

  • La paroisse Notre Dame du Point du Jour y a son église.


Commerces et services


  • Il y a un bureau de poste, un dentiste et un laboratoire d'analyses médicales.



Octobre 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue de Champvert

Rue de Champvert

La rue de Champvert débute près du Point du Jour, traverse la rue Locard puis descend en forte pente jusqu'à l'avenue Barthélemy Buyer, face à la rue Frère Benoit.

30 autres entrées dans la même catégorie :