Rue Sainte Geneviève

Rue Sainte Geneviève






Situation


  • La rue Sainte Geneviève vient en prolongement de la rue Jules Vallès de Villeurbanne, elle entre à Lyon après la rue Jean Broquin. Elle se termine cours Lafayette, face au 254.


Architecture


  • Elle commence entre deux hauts flancs de béton, suivis de deux jardins arborés. Dans celui du coté est, une petite église aux fenêtres arquées. C'est son clocher qui est étonnant. Il est de section carrée surmonté d'un dôme tout en rondeur peint en blanc et bleu ciel étoilé, au-dessus de la porte, il y a le portrait d'un patriarche.

  • Le croisement avec la Petite rue de la Viabert et avec la rue de la Gaîté forme une place qui sert surtout de parking.

  • Ensuite, elle est rectiligne entre des immeubles construits à partir du début du 20e siècle qui ne sont pas très hauts, deux à quatre étages.

  • Au 21, les soieries Bord ont une grande porte de fer noir et des étages plus hauts que ceux des immeubles d'habitation. En face, la maison du n°20 construite en retrait de quelques mètres a une allure originale avec son entrée sous un balcon à colonnes, elle est signée Eyrard et datée de 1931.

  • Les immeubles sont peu décorés, on peut cependant voir quelques portes de bois et quelques ferronneries de fenêtres comme au 26, une maison allongée à deux étages, le second couvert de zinc et une double entrée en creux tenue par un pilier.

  • Certains immeubles neufs ont repris les volumes et même la couverture de zinc au 34 et 36.

  • Après la rue Germain, le dernier alignement est différent, coté est, c'est l'immense flanc à lignes verticales des HCL, coté ouest, deux longues usines. Au 50 avec des grandes fenêtres à croisillons et au 58, un long entrepôt percé par un porche qui donne accès à une cour.

  • Le débouché sur le cours Lafayette se fait par quatre petites maisons anciennes qui encadrent un fronton de garage reconverti en supermarché.


Dédicace


  • Sainte Geneviève est née à Nanterre vers 420, elle est morte en 500.

  • Elle a vécu à Paris pour y secourir les pauvres et les malades, elle a soutenu le moral des Parisiens contre les attaques des Huns et des Francs.

  • Elle était amie de Sainte Clotilde.

  • La rue tient son nom d'une chapelle qui lui était consacrée. Elle est aussi honorée par ricochet dans la rue des Génovéfains.

  • La rue Sainte Geneviève était aussi le chemin vicinal ordinaire n°136.


Histoire


  • La rue Sainte Geneviève a été ouverte autour de 1880.

  • Claude Givaudan a été l'un des premiers fabricants de motos en s'installant au n°40 en 1902. Avant lui, Alfred Lambrecht avait gagné la course de motos Lyon Uriage sur une moto qu'il avait fabriqué à Lyon.


Art et associations


  • L'église Saint Nicolas héberge la paroisse de rite russe et annonce ses activités en caractères latins et cyrilliques. L'église a été construite de 1938 à 1946. Cette paroisse orthodoxe honore Saint Nicolas de Myre et les martyrs Blandine et Pothin.


Commerces et services



  • On y trouve un supermarché, un coiffeur, deux restaurants, un cabinet médical, trois sociétés et on peut se repérer sur un plan de Lyon vieux déjà de quelques décennies.



Novembre 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Sainte Geneviève

Rue Sainte Geneviève

La rue Sainte Geneviève vient en prolongement de la rue Jules Vallès de Villeurbanne, elle entre à Lyon après la rue Jean Broquin. Elle se termine cours Lafayette, face au 254.

30 autres entrées dans la même catégorie :