Rue des Aqueducs

Rue des Aqueducs





Situation


  • La rue des Aqueducs débute face à la rue François Genin, place du Point du Jour, à l'angle de l'avenue, elle part vers le nord et continue en courbe pour se terminer en direction de l'ouest pour être prolongée par la rue de Boyer à la limite de Tassin.


Architecture


  • Après deux maisons anciennes la première à l'angle de l'avenue du Point du Jour, un, puis deux étages, le début se fait entre de petits immeubles neufs sauf le théâtre, dans une grosse bâtisse ancienne. Autour de l'impasse de l'Aurore, on longe trois maisons individuelles coté nord dont l'une se détache curieusement devant la petite barre HLM du 10. Du 17 au 19, une allée dessert un groupe de jolis immeubles de trois étages avec des escaliers en colimaçon.

  • Notre Dame du Point du Jour se distingue par son plan en étoile, son clocher pointu et son vitrail rouge et bleu.

  • De la rue de Champvert à la rue Locard, coté nord, on passe au flanc de grandes barres d'immeubles. Coté sud, c'est une enfilade charmante de maisons anciennes. L'entrée du 29 est étrange, en angle creux avec une porte en bois clouté. Les fenêtres sont arquées et on peut y apercevoir les lueurs d'un vitrail. La dernière maison fait l'angle avec la rue Jacob par une gloriette au toit pointu recouvert par de belles tuiles vernissées vertes et surmontée d'un cygne. Les ouvertures sont travaillées et une gargouille dépasse de l'angle.

  • Coté nord, on longe ensuite le parc de la Garde, en face, après une ancienne maison au 47, une grande parcelle est en construction, on peut voir une ancienne croix de pierres inscrite dans le mur.

  • Au 65, une longue barre de béton ouverte par un porche cache le bâtiment central de Notre Dame des Minimes avec sa grosse tour carrée et ses deux statues.

  • Du 69 au 75, il reste une série de maisons anciennes dans leurs jardins, la dernière est en briques rouges.

  • Des allées mènent à des résidences faites de blocs d'environ six étages, séparés par des parkings et des jardins où les grands cèdres dominent. Du 66 au 78, la résidence verte est la plus remarquable avec ses bandes blanches et vertes, elle est en partie sur pilotis qui laissent voir le parc qui s'étend jusqu'au-dessus de la rue de la Garde.

  • La rue se termine par une belle maison d'un étage, en longueur, construite au-dessus d'un perron, sous une charpente bleue, puis devant le pilier de l'aqueduc, en vue d'une église de Dardilly et des boules des monts d'Or.


Dédicace


  • La rue des Aqueducs se termine sur une pile de l'Aqueduc romain venant de la Brévenne.

  • C'était l'un des quatre qui approvisionnaient les fontaines et les maisons de la colline de Fourvière. On en voit encore de nombreux vestiges qui apparaissent ou disparaissent au fil des opérations immobilières. C'est la destruction de ces Aqueducs par le pillage des conduites de plomb qui a obligé les Lyonnais à quitter Fourvière faute d'eau pour se réfugier dans le Vieux Lyon.

  • Vous en saurez beaucoup plus en lisant le site d'archéolyon.


Histoire


  • En prolongeant la ligne des Aqueducs, on peut voir que la rue en suit sensiblement l'ancien tracé.

  • Le tracé s'est maintenu, sous l'ancien régime, il desservait des propriétés rurales.

  • La partie proche du Point du Jour s'est urbanisée au 19e siècle.

  • La totalité est en voie d'urbanisation qui se poursuit progressivement depuis les années 1970.


Art et associations


  • Le théâtre du Point du Jour est au 5.

  • Le cercle bouliste dans l'allée du théâtre bénéficie de clos couverts par une structure de fer et de bois.

  • Il y a un tennis municipal.



Commerces et services


  • L'institution des Minimes enseigne à tous les niveaux, école, collège, lycée, classes préparatoires HEC.

  • Les professions médicales sont onze plus la pharmacie.

  • Il y a une boulangerie, un coiffeur, une agence immobilière, un marchand de journaux, un coiffeur et un mystérieux fabricant créateur. La plupart sont concentrés vers le Point du Jour.

  • Le bus 46 la dessert.



Décembre 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue des Aqueducs

Rue des Aqueducs

La rue des Aqueducs débute face à la rue François Genin, place du Point du Jour, à l'angle de l'avenue, elle part vers le nord et continue en courbe pour se terminer en direction de l'ouest pour être prolongée par la rue de Boyer à la limite de Tassin.

30 autres entrées dans la même catégorie :