Rue Docteur Rebatel

Rue Docteur Rebatel




Situation


  • La rue du docteur Rebatel part vers le sud depuis l'avenue Lacassagne en prolongement de la rue Diday. Elle va jusqu'au cours Albert Thomas face à la place Ambroise Courtois. La voie se poursuit dans le huitième par la rue Antoine Lumière.

  • Vers le sud, on marche en vue du château Lumière.

  • Le bus 34 y circule. Les voitures vont vers le sud sur une voie, puis deux après la rue Montbrillant.


Architecture


  • Une courte portion étroite et ancienne passe entre un immeuble au 2 et une ancienne maison numérotée 70.

  • La rue Rebatel débute vraiment après la rue Bara, elle est en grande partie bordée par des immeubles de la seconde moitié du 20e siècle, séparés par leurs parkings et par quelques jardins. Ils ne sont pas très hauts, jusqu'à six étages, sauf le dernier sur la place Courtois.

  • La numérotation reprend au 1 par cinq petits immeubles alignés sur une portion large, en face, une petite résidence moderne va être côtoyée par un immeuble en construction, puis ce sont des résidences perpendiculaires à la rue et des maisons individuelles.

  • Coté est, après la rue Fiol, deux maisons anciennes font un étranglement.

  • Deux jolies maisons individuelles encadrent un portail de fer au 18 et au 20.

  • La rue s'élargit encore davantage après la rue des Dahlias, coté ouest, la barre d'immeuble occupe l'espace avant la rue Saint Maximin, elle ménage une place publique en gohrre avec des bancs et des arbres. L'immeuble suivant fait un large arrondi.

  • Coté est, le groupe scolaire est fait de plusieurs corps de bâtiments allongés dont l'un enjambe la rue de l'Harmonie.

  • Coté ouest la rue se termine par le large terrain aux bâtiments bas du collège Dargent dans l'angle duquel des tiges colorées font un totem moins célèbre mais semblable à celui du cours Lafayette.


Dédicace


  • Fleury Rebatel est né le premier octobre 1845 à Lyon, il est mort en 1905.

  • Le Docteur Fleury Rebatel a été un homme politique, président le conseil général du Rhône, c'est lui qui a inauguré la préfecture en 1890.

  • Il était médecin, directeur de la maison de santé de Champvert. Il s'est illustré en compagnie de Lacassagne en soignant Joseph Vacher, l'égorgeur de bergers, dont l'histoire a occupé la une de nombreux journaux dans les années 1900 et dont Bertrand Tavernier a tiré son film, Le juge et l'assassin.

  • Sa fille Blanche (1877-1962) fut l'épouse de Edouard Herriot et donc la première dame de Lyon durant un demi-siècle.

  • Il ne faut pas la confondre avec la place Tobie Robatel.


Histoire


  • La rue Rebatel a été ouverte vers la fin du 19e siècle sous le nom de chemin vicinal n°94 de Saint Charles.


Commerces et services


  • On y trouve le groupe scolaire Rebatel, une carrosserie, une boulangerie et un vétérinaire.




Décembre 2007

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Docteur Rebatel

Rue Docteur Rebatel

La rue du docteur Rebatel part vers le sud depuis l'avenue Lacassagne en prolongement de la rue Diday. Elle va jusqu'au cours Albert Thomas face à la place Ambroise Courtois. La voie se poursuit dans le huitième par la rue Antoine Lumière.

30 autres entrées dans la même catégorie :