Rue Rachais

 

Rue Rachais




Situation


  • La rue Rachais débute place Bir Hakeim et va jusqu'au cours Gambetta dans le troisième. Elle reprend dans le septième se termine rue Domer face à la rue du Repos.

  • La circulation se fait depuis le croisement Duguesclin Daudet vers les extrémités avec une interruption par le cours Gambetta. Les vélos ont une piste cyclable dans la partie sud.


Architecture


  • La rue est coudée, débutant vers l'ouest pour finir presque plein sud.

  • Après deux flancs récents de la place Bir Hakeim, coté sud, c'est la cour du musée des moulages faite d'ateliers bas à ouvertures de fer puis trois façades de l'époque de 1900 avec une belle porte au 5. En face, au nord, la résidence Lirondelle est un château fait de plusieurs corps de bâtiments avec trois jolies petites tourelles qui émergent derrière le mur d'enceinte qui va jusqu'à la rue Garibaldi à l'angle de laquelle il est ouvert par un grand portail à encadrement de pierres.

  • Le croisement du cours Gambetta est occupé par la station de métro Garibaldi, les immeubles sont coté nord, deux façades plus hautes, cinq et sept étages, des années 1950, aux angles arrondis sur le cours Gambetta et la rue Garibaldi.

  • La rue reprend après la rue Philip et l'étonnant coq métallique, coté nord, ce sont trois immeubles à longs balcons, coté sud, des immeubles de l'époque de 1900. Au 31, une petite maison à un étage est entourée par l'atelier du graveur de verre et deux parcelles vides. En face, il y a aussi une petite maison au 38.

  • Le croisement avec les rues Daudet et Duguesclin est original, il ménage une sorte de place. Le coté sud reste classique avec deux beaux arrondis. Le 33 et 35 qui fait l'intérieur du coude a été construit en liaison entre deux ailes à la fin du 20e siècle. Il est ouvert par un grand porche au-dessus duquel on a posé un grand capuchon de pierre récupéré d'un bâtiment des siècles précédent. Dans le dernier angle avec la rue Duguesclin, un cube de trois étages trône, comme posé sur des contreforts obliques, dont l'un est orné d'un chandelier à sept branches, l'autre par une inscription en hébreu.

  • La rue passe ensuite entre un long atelier automobile et des immeubles modernes à avancées.

  • Elle fait un second coude après la grande rue de la Guillotière puis longe un grand atelier de deux étages du 49 au 55 avec un immeuble à balcons en face.

  • Après la rue Clair Tisseur, l'ancienne maison de la salle Saint Louis va être remplacée par des logements, il reste le clos bouliste en face d'un immeuble neuf.

  • Après la rue du Béguin, on passe devant le collège au 82, un immeuble neuf a été collé au bâtiment principal sur lequel on aperçoit un christ dans la cour. Coté impair, à l'est, les immeubles de la fin du 20e siècle se poursuivent jusqu'au bout. Coté ouest, la rue se termine par trois petites maisons dont une joliment décorée au 86, plusieurs d'entre elles ont des cours.


Dédicace


  • La famille Rachais était propriétaire du château de la Buire situé dans la rue. M. de Rachais est mort en 1814.

  • Le château Rachais a été repris par l'université et transformé en résidence étudiante André Lirondelle.


Histoire


  • Le château de la Buire se trouvait ici au 18e siècle, entouré d'un vaste domaine agricole.

  • La rue a été ouverte sous le nom de chemin de Villeurbanne vers 1840.

  • La plus grande partie a été absorbée par l'avenue Félix Faure. Un petit délaissé à l'autre extrémité est devenu la rue Kimmerling.

  • Elle a beaucoup évolué depuis avec des constructions qui se sont échelonnées jusqu'au début du 21e siècle.


Art et associations


  • Dans la cour du 3, le musée des moulages ouvre aussi pour des expositions d'artistes. Le musée a été fondé en 1893, à l'origine, il s'agissait de reproductions de statues grecques, depuis enrichies d'antiques et de médiévales.

  • La JOC, jeunesse ouvrière chrétienne y a son siège départemental avec l'ACO.

  • Au 86, trois associations sont liées aux cinémas familiaux.

  • Le club bouliste Edelweiss.

  • Un graveur sur verre.


Commerces et services


  • La résidence universitaire Lirondelle est installée dans le curieux château.

  • Le collège Saint Louis de la Guillotière et une crèche.

  • L'hôtel des ventes semble sur le départ.

  • Un restaurant, un snack et un bar.

  • Un plombier, un assureur, deux agences immobilières, une d'intérim.

  • Un garage auto.



Janvier 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Rachais

Rue Rachais

La rue Rachais débute place Bir Hakeim et va jusqu'au cours Gambetta dans le troisième. Elle reprend dans le septième se termine rue Domer face à la rue du Repos.

30 autres entrées dans la même catégorie :