Rue Professeur Paul Sisley

Rue Paul Sisley

Situation

  • La rue Paul Sisley commence avenue Lacassagne dans le troisième, elle se termine rue des Frères Lumière dans le huitième.

  • L'entrée se fait au croisement de l'avenue Lacassagne avec la rue du Dauphiné et avec la ligne de tramway, ce qui forme une large place. Elle ne devient une rue qu'après la rue du Dauphiné.

  • La circulation se fait vers le sud de la rue du Dauphiné à la rue Saint Maximin et vers le nord de l'avenue des Frères Lumière à la rue Saint Philippe avec un court passage à deux sens entre les deux saints.

Architecture

  • Face à la place, les deux petits immeubles du 2 et du 4 sont séparés par la voie du tramway. On a conservé la maison de la gare de la ligne de l'est à l'arrêt du tramway Dauphiné Lacassagne.

  • La première partie est large entre des immeubles de la fin du 20e siècle, coté est, ils sont en alignement relatif après une belle maison à l'angle de la rue du Dauphiné et un terrain en construction. Le 7 à 11 ouvre sur deux grands porches sur un retrait de façade. Coté ouest, l'alignement est interrompu par une large ouverture sur le jardin public, un terrain de sport derrière une plate bande et par le mur qui cache l'Arche avec son double corps, une grosse maison bourgeoise collée à une sorte d'entrepôt.

  • Entre les rues Saint Philippe et Saint Maximin, une section plus large finit en fourche avec la rue Villon avec un petit terre plein central. La divergence impose une cassure dans l'alignement des immeubles de l'ouest quand ceux de l'est sont des blocs anguleux.

  • La section suivante est étroite entre le mur d'une énorme maison dans un domaine arboré avec sa petite chapelle de pierres. Il fait face à une résidence moderne, deux blocs réunis par une partie centrale en biais. Le promoteur a conservé une gloriette sur l'angle de la rue Guilloud.

  • Après cette dernière, coté est vient un immeuble dans un jardin puis deux autres sur la rue face à des immeubles de bureaux réunis par des parties en retrait.

  • Après le cours Albert Thomas, une courte section large passe entre le bloc du gymnase Dargent et trois immeubles anguleux.

  • Après la rue du Premier Film, la dernière section est plus étroite avec une jolie maison dans l'angle ouest au 50, puis des immeubles de trois étages et enfin les flancs des maisons de un étage dépendantes de l'avenue des Frères Lumière.

Dédicace

  • Paul Sisley est né en 1866, il est mort en 1933.

  • Il a été chimiste aux établissements Vulliod Ancel rue du Dauphiné et rue Montbrillant et professeur à l'université de Lyon.

  • En 1905, il a inventé un procédé de protection des tissus contre les taches rouges.

  • Auparavant, on était chemin vicinal n°18, puis rue des Tournelles.

Histoire

  • En 1827, le comte Jean des Tournelles a vendu nonante hectares de terrains situés autour de la rue pour permettre l’urbanisation. Un article du Progrès dit qu'il était baron et s'appelait Henri, l'article mis en lien précise que Henri était le nom de la famille. Son château, à l'angle du cours Albert Thomas remontait au 14e siècle voire même au 10e, il a été démoli en 1934, comme pour l'hôpital de la Charité, on a conservé une tour en témoignage, mais en 1960, on l'a démolie pour favoriser la vente des voitures. C'est lui qui a donné le nom de Monplaisir et celui de Sans Soucis aux deux quartiers qu'il créait.

  • Au 41, la villa Monnoyer, construite en 1835, abrite une chapelle du 17e siècle, héritée du domaine des Tournelles. Le professeur Ferdinand Monnoyer, né en 1836 à la Croix Rousse en a été propriétaire. Il a été l'inventeur de l'échelle qu'on retrouve chez les ophtalmologues et de la dioptrie qui permettent de mesurer l'acuité visuelle. En 1877, il a été l'un des premiers professeurs de l'université de Lyon, titulaire de la chaire de physique médicale.

  • Il reste quelques témoignages de cette époque, plus qu'ailleurs dans le quartier, mais c'est la seconde partie du 20e siècle qui a donné son allure à la rue Sisley.

Art et associations

  • L'Arche à Lyon est une association réalisant de multiples activités à but social.

  • L'association de la villa Monoyer a été fondée en 2014 pour promouvoir l'histoire de la médecine à Lyon et faire vivre le parc lors d'activités culturelles.

Commerces et services

  • La marmite des livres s'adresse surtout aux enfants.

  • Les commerces sont un snack et un institut de beauté.

Janvier 2008

Publié le
Dernière mise à jour :
Auteur :
Publié par : ruesdelyon.nethttp://www.ruesdelyon.net/img/rue-de-lyon-logo-1476775263.jpg

Avis

Donnez votre avis

Rue Professeur Paul Sisley

Rue Professeur Paul Sisley

La rue Paul Sisley commence avenue Lacassagne dans le troisième, elle se termine rue des Frères Lumière dans le huitième.

30 autres entrées dans la même catégorie :